Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées - Guide EHPAD
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Guide Automobile

logo Pipe
logo Pipe
(doc. Yalta Production)

abonnement

Publicité

Marques Europe Marques France
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Pipe

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Pipe

Pipe est une constructeur belge fondé par les frères Alfred et Victor Goldschmidt à Ixelles près de Bruxelles en 1898 sous le nom de Compagnie Belge de Construction Automobiles. L'entreprise se consacre au début dans la fabrication de tuyaux métalliques (pipe signifie tuyau en anglais, allemand et néerlandais).
À partir de 1900, Pipe présente ses premières automobiles, un nouveau secteur d'activité en plein essor en Europe.

Premières automobiles Pipe


La première voiture est une bicylindre 6 HP à transmission par chaîne conçue par l'ingénieur Vignal et présentée à Bruxelles en 1900.
En 1901, Pipe présente une 4 cylindres de 15 HP, semblable au premier modèle, puis l'année suivante une 12/24 HP.
En 1903, la gamme comporte déjà 4 modèles de 12, 15, 20 et 30 HP.
Les modèles sont réputés pour leur qualité et leur performance. Plusieurs innovations permettent de se démarquer, comme l'embrayage magnéto-électrique de Camille Jenatzy (l'homme des records sur la La Jamais Contente) ou le moteur à chambres hémisphériques et soupapes en tête d'Otto Pfänder.
Avant la guerre, le catalogue, très étoffé propose des automobiles 18, 28, 50 et 80 HP, des ambulances, des camions de pompiers, et des poids lourds de 1000, 2000 et 3000 kg. Les carrosseries sont réalisées généralement chez d'Ieteren ou Snutsel.

Pipe en compétition


Immédiatement, Pipe est présent en compétition grâce aux performances de ses modèles. Les Pipe sont engagées au Grand Prix de l'ACF de 1901, en 1903 au Circuit des Ardennes et au Paris-Madrid.
En 1904, l'équipe belge s'aligne sur la Coupe Gordon Bennett sur des Pipe à moteur 4 cylindres 13,5 l de 80 HP.
Les moteurs utilisant la technologie d'Otto Pfänder, à savoir chambres hémisphériques et soupapes en tête inclinées à 45°, développent un fort rendement favorable à la compétition.
Les versions courses sont redoutables. Par exemple, en 1912 les moteurs à 6 soupapes par cylindres développent 175 ch et permettent d’atteindre plus de 200 km/heure.

Fin des automobiles Pipe


Comme beaucoup d'usines belges, l'usine Pipe est détruite par les Allemands lors de la Première Guerre Mondiale. La production d'automobiles ne redémarre difficilement qu'en 1921, avant de cesser en 1922. La marque se consacre alors uniquement à la fabrication de camions.
Pipe est rachetée par le groupe Brossel en 1930 et la production de poids lourds perdure sous le nom de Bovy-Pipe jusqu'en 1950, époque à laquelle Leyland reprend l'activité sans proroger la marque.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Pipe

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Pipe série E
Pipe série E (1904)
[13 photos]
Pipe M 22
Pipe M 22 (1913)
[11 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité