Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo Métallurgique
logo Métallurgique
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Publicité

Marques Europe Marques France
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Métallurgique

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Métallurgique

La Métallurgique est une entreprise belge de construction métallurgique : chemin de fer, ponts, puis automobiles. La construction d'automobiles commence en 1903 dans la filiale L'Auto Métallurgique. Malgré cette marque peu attirante, ses modèles vont vite acquérir une excellente réputation.

Automobiles Métallurgique


La première automobile est produite en 1900 dans ses nouveaux ateliers de Marchienne-au-Pont. Il s'agit d'un modèle à transmission par chaîne et propulsé par un moteur à deux cylindres de 4,5 ch.
En 1905, une nouvelle gamme de véhicules sportifs de luxe est conçue par l'ingénieur Ernst Lehmann, venu de chez Daimler. Modernes et performants, ils sont construits sur un châssis en acier embouti avec un essieu arrière libre et un éclairage électrique. Ils sont habillés par le carrossier bruxellois Vanden Plas et présentent déjà leur radiateur en pointe. Ils sont animés de gros moteurs de 40 à 100 ch.
Métallurgique installe une boîte à quatre rapports sur tous ses modèles avant la Première Guerre Mondiale et des freins aux quatre roues juste après le conflit. Les Métallurgiques à carrosserie Vanden Plas sont alors très appréciées outre-Manche.

Modèles plus abordables


Après la Première Guerre Mondiale, la production reprend avec des modèles moins puissants, mais plus abordables, sous la direction technique de Paul Bastien. Il introduit des moteurs de 3 litres, plus économes, puis un 12 ch de 1 882 cm3 équipé d'arbres à cames en tête. Cette 12/15, équipée d'un moteur quatre cylindres 2 litres à arbre à cames en tête et freins aux quatre roues va se révéler un grand succès et constituer l'essentiel de la production de Métallurgique jusqu'au rachat de la marque en 1927.

Rachat par Imperia


En 1927, Mathieu van Roggen, déjà propriétaire d'Impéria, rachète la filiale automobile de Métallurgique pour constituer un groupe industriel qu'il espère puisant avec Excelsior et Nagant, puis en 1934, l'emblématique Minerva à laquelle les Métallurgique sont désormais incorporées.
Quant à la branche indépendante qui fabriquait des locomotives à vapeur, les Ateliers Métallurgiques de Tubize, le faillite est prononcée en 1958.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Métallurgique

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Métallurgique 12/15hp
Métallurgique 12/15hp (1920-1927)
[11 photos]
 

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité