Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo Chenard & Walcker
logo Chenard & Walcker
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Clubs et associations dédiés

 17 Rétro Passion
Club multimarques ...
 FFVE - Fédération Française des Véhicules d'Epoque
Pour être crédible, il faut être représentatif. Actuellement, nous représentons 140 000 amateurs à travers les 850 clubs affiliés à ...
 Les Amis de Chenard et Walcker
Site officiel de Chenard et Walcker ...

Marques France Marques Europe
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Chenard & Walcker

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Chenard & Walcker

Chenard et Walcker est un constructeur fondé en 1899 par Ernest Chenard et Henri Walcker.
La société, qui débute son activité dans la taille d'engrenages, va conserver jusqu'à la Première Guerre Mondiale une excellente réputation dans la fabrication de pièces mécaniques nécessaires à ses automobiles ou à celles de ses clients. Automobiles dont elle démarre la fabrication dès 1899 à avec des moteurs De Dion Bouton.
En 1901, elle présente sa première vraie voiture animée par un moteur maison à soupapes latérales.
En 1909, le catalogue propose 5 modèles.
Chenard & Walcker se distingue par ses innovations. Les premiers moteurs à culasse en aluminium apparaissent ainsi que le graissage sous pression des bielles et du vilebrequin ainsi que la boite de vitesses à quatre rapports. La marque est réputée pour sa qualité de construction et son silence de fonctionnement.

Chenard & Walcker en compétition


Entre-deux-guerres, la firme est très visible sur les circuits.
En 1922, la 3 litres réalise le record de distance aux 24h du Mans. André Lagache sur sa 2 litres s'illustre à la Coupe Georges Boillot à Boulogne-sur-Mer.
En 1923, André Pisart termine premier ex aequo de la Coupe Georges Boillot.
En 1924 Chenard et Walcker prépare des 8 cylindres en ligne à arbre à cames en tête, les types X de 4 litres pour 130 ch.
Les 4 litres sont alignées au Mans en 1924 et 1925, mais sans réssultat.
En 1925, la 4 litres remporte le Grand Prix de Belgique à Spa.
En 1925, la marque engage des "tanks" 1100 cm3 à moteur culbuté et compresseur 55 ou 70 ch. Très rapides, ils atteignent 170 km/h, et découragent les concurrents qui renoncent.
Fin 1927, Chenard et Walcker doit fermer son service compétition.

Le consortium


Constructeur de taille moyenne, Chenard et Walcker développe toute une gamme jusque dans les années 30.
Mais les constructeurs de taille moyenne comme Chenard font désormais face à des coûts de production supérieurs à ceux des gros industriels comme Citroën, Peugeot ou Renault. Entre 1927 et 1933, un consortium est constitué entre Chenard et Walcker et Delahaye mais aussi Donnet et Unic. Il permet de regrouper les moyens dans la période de turbulence financière. La production est partagée entre les 4 constructeurs. Ainsi on retrouve les mêmes modèles rebadgés chez les uns et les autres : l'idée n'est donc pas nouvelle.

La crise frappe Chenard & Walcker


Chenard & Walclker souffre comme beaucoup de la crise financière, d'autant que ses modèles sont alors sans originalité.
Mais en 1934, le constructeur tente son va-tout et de nouveaux modèles très modernes sont proposés : il s'agit de voitures à roues avant indépendantes et à moteurs 4 cylindres à soupapes en tête. Ce sont les Aiglon 8 (8 cv), Aiglon 10 (10 cv), Aigle 4 (12 cv) et Aigle 6 (14 cv). Quant à la Super-Aigle 4 elle dispose de la traction avant suivant le brevet de l'ingénieur Grégoire.
En 1935, la gamme pléthorique se compose des Aigle 4S, 18, 22, 24, Super Aigle 24 traction avant et Aigle Huit V8 20 cv à boîte Cotal électro-mécanique
Cependant la santé de l'entreprise continue de décliner. En 1935, Chausson entre dans le capital de l'entreprise.

Catalogue Chenard & Walcker 1936


En 1936, le catalogue très riche se compose de :
- Aigle 4S : 4 cylindre, 1767 cm3, 10 cv fiscaux,
- Aigle 18: 4 cylindres, 1767 cm3, 10 cv fiscaux,
- Aigle 22: 4 cylindres, 2178 cm3, 12 cv fiscaux,
- Aigle 24: 4 cylindres, 2526 cm3, 14 cv fiscaux
- Super Aigle 24: 4 cylindres, 2526 cm3, 14 cv fiscaux
- Aigle 8 : moteur V8 Chenard & Walcker
Le modèle 4S est un modèle d'entrée de gamme. Tous les modèles sont à suspensions avant indépendantes, boîte de vitesses silencieuse et propulsion. Seule la Super Aigle 24 est à traction avant par joints homocinétiques Tracta - Grégoire.

Chausson


Chenard & Walcker dépose le bilan en 1936. Le constructeur est absorbé par le carrossier Chausson, qui doit alors rationaliser la production.
Matford accepte que les Chenard & Walker utilisent la caisse tout acier de l'Alsace, déjà fabriquée par le carrossier sous licence Budd. Pour les moteurs, ce sera le V8 Matford et surtout le 4 cylindres Citroën.

Catalogues 1937 et 1938


En 1938, il n'y a plus que 2 modèles au catalogue.
L'Aigle 22, à moteur Citroën 4 cylindres, déclinée en 6 versions:
- Berline luxe 4 glaces,
- Tourisme luxe 4 glaces, malle extérieure,
- Tourisme grand luxe 4 glaces, malle extérieure,
- Grand tourisme 6 glaces, malle extérieure,
- Familiale grand luxe 6 glaces, 2 strapontins, malle extérieure,
- Cabriolet grand luxe "Vue Totale" (Vutotal), 5 places.
L'Aigle 8, à moteur Matford V8, déclinée en 3 versions :
- Grand tourisme 6 glaces, malle extérieure
- Familiale grand luxe 6 glaces, 2 strapontins, malle extérieure
- Cabriolet grand luxe Vue Totale, 5 places.
Les modèles V8 sont très peu diffusés.

Peugeot et le CPV


Chausson est une filiale de Peugeot. Au centre du rapprochement de Chausson et de Chenard, l'utilitaire CPV, qui adopte en 1948 le moteur moderne de la Peugeot 203. Il deviendra le fameux Peugeot D3.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Chenard & Walcker

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Chenard & Walcker 15 HP type U
Chenard & Walcker 15 HP type U (1912-1913)
[2 versions, 8 photos]
Chenard & Walcker T2
Chenard & Walcker T2 (1913)
[4 photos]
Chenard & Walcker TT
Chenard & Walcker TT (1913-1924)
[12 photos]
Chenard & Walcker T4
Chenard & Walcker T4 (1925)
[3 photos]
Chenard & Walcker Tank Z1 Spécial
Chenard & Walcker Tank Z1 Spécial (1925)
[5 photos]
Chenard & Walcker 1500 type Y7
Chenard & Walcker 1500 type Y7 (1927-1931)
[2 versions, 13 photos]
Chenard & Walcker type Y8 Tank
Chenard & Walcker type Y8 Tank (1927-1931)
[7 photos]
Chenard & Walcker 10 cv
Chenard & Walcker 10 cv (1928)
[5 photos]
Chenard & Walcker Y9
Chenard & Walcker Y9 (1928-1932)
[7 photos]
Chenard & Walcker Aigle 22
Chenard & Walcker Aigle 22 (1937-1939)
[7 photos]
Chenard & Walcker CHE
Chenard & Walcker CHE (1941)
[8 photos]
Chenard & Walcker CPV
Chenard & Walcker CPV (1947-1950)
[7 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association