Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Musée Automobile Virtuel
Publicité

De Dion Bouton
Peugeot 190 S (1928)
Renault Etoile filante (1956)
Simca Chambord (doc. Yalta Production)
Citroën DS break (doc. Yalta Production)

Publicité

 

Publicité
Guide Tourisme France

Marques automobiles - France

Citroën
Citroën
Peugeot
Peugeot
Renault
Renault
Simca
Simca

120 marques françaises et leurs différents modèles

Historique, description, fiches techniques, photos, cote en collection...
[ entre crochets, le nombre de modèles présentés]

On peut certainement affirmer que l'automobile est une industrie française.
C'est bien sûr les Allemands qui mettent au point les premiers moteurs à explosion (Daimler, Benz), mais c'est en France que sont produites les premières automobiles de série (Panhard).
Au début du 20e siècle, la France est le premier fabricant d'automobiles au monde et De Dion Bouton, le premier fabricant de moteurs.
C'est près de 500 marques automobiles qui fleurissent. La boucle de la Seine, entre Issy-les-Moulineaux et Argenteuil, l'équivalent de l'actuel département des Hauts-de-Seine, concentre l'essentiel des activités de construction et de carrosserie.
La première crise économique qui frappe l'industrie automobile éclate vers 1908, période où apparaissent les premiers grands industriels et où les petits artisans commencent à disparaître.
Avant la Première Guerre Mondiale, la France est encore le premier fabricant d'automobiles en Europe.
La crise des années 30 n'épargne pas l'industrie automobile, même Citroën fait faillite.
Après la Seconde Guerre Mondiale, la France est ruinée et ses industries peineront à se relever. Le plan Pons tente d'organiser la pénurie et seule quelques grandes marques vont subsister : Citroën, Pahard & Levassor, Peugeot, Simca et Renault. Berliet ne construira plus que des poids lourds. Quand à Chenard & Walker, Delahaye, Hotchkiss, Salmson et Talbot, ils auront toutes les peines du monde à redémarrer et vont bientôt disparaître.
De cette France industrielle, il ne reste aujourd'hui plus que deux groupes mondialisés : PSA et Renault/Nissan.


Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association