Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil   Musée Automobile  Dossiers   Actualités   Films et séries  Associations  Agenda  
Guide AutomobilePublicité

DFP type A 2000 10 cv Torpedo
DFP type A 2000 10 cv Torpedo
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Musée France Musée Europe
Musée Amérique
Musée Asie

Anciennes DFP - Doriot-Flandrin-Parant

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

DFP - Doriot-Flandrin-Parant

DFP, Doriot, Flandrin & Parant est un constructeur français fondé en 1906 à Courbevoie par Auguste Doriot et Ludovic Flandrin sous l'enseigne Doriot-Flandrin. Les deux fondateurs sont issus de la toute jeune industrie automobile (Clément-Bayard pour le premier et Peugeot pour le second).
En 1908, ils sont rejoints par Alexandre et Jules-René Parant et la société devient DFP (Doriot-Flandrin-Parant) en 1910.

Moteurs Chapuis-Dornier


DFP démarre son activité par la construction d'une automobile de taille modeste, une 6 HP à moteur monocylindre 1.1l Chapuis-Dornier. Bien construite, elle bénéficie d'une transmission moderne par arbre et cardans et non par chaînes. Le modèle plaît et il est suivi par une 8 HP et une bicylindre 10 HP toujours animées de moteurs Chapuis-Dornier.
En 1908, la gamme comprend deux 4 cylindres avec un moteur Chapuis-Dornier de 2.4 et 2.8l.
En 1910 DFP propose un 4 cylindres plus modeste de 1.6l, 10/12 HP. En 1911 sort une 6 cylindres 25/30 HP.
En quelques années, DFP devient un constructeur apprécié. A partir de 1914, DFP fabrique ses propres moteurs.

W.O. Bentley


En Angleterre, le concessionnaire DFP de Londres est tenu par Walter Owen Bentley et son frère Horace. W.O. Bentley (futur créateur de Bentley) a imaginé un piston léger en alliage pour remplacer les pistons en acier. Le gain en puissance est appréciable.
Avec sa DFP, Bentley remporte plusieurs compétition, dont la encore fameuse Tourist Trophy de l'île de Man et le record de Brooklands à 88,7 mp/h (144 km/h) en 1913.
Une DFP remporte également le Bol d'Or 1928 dans la catégorie 1100 cm3.

Difficultés pour DFP


Mais les frères Bentley fondent leur propre marque avec le succès que l'on sait en 1919, ce qui prive DFP de ses débouchés outre-Manche.
Dans les années 20, DFP est confronté à la rude concurrence des gros industriels, capables d'innover et de produire à coût moindre.
La réputation de la marque souffre de problèmes de qualité sanctionné par la Presse qui lui décerne le sobriquet catastrophique de "Dernière Ferraille Parisienne" ou de "Dernière Ferraille Parue" pour DFP.
DFP dépose son bilan en 1927. Toutefois la fabrication se prolongera pour quelques unités jusqu'en 1933.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour DFP - Doriot-Flandrin-Parant

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Doriot-Flandrin 6/8 HP type E
Doriot-Flandrin 6/8 HP type E (1906)
[7 photos]
DFP type A 2000 10 cv
DFP type A 2000 10 cv (1919)
[15 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Accueil   Musée Automobile  Dossiers   Actualités   Films et séries  Associations  Agenda  
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine