Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil   Musée Automobile  Dossiers   Actualités   Films et séries  Associations  Agenda  
Guide Automobile
Publicité

Sur la route, padam, padam...
Sur la route, dala dala lalalala...
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Clubs et associations dédiés

 FFVE - Fédération Française des Véhicules d'Epoque
Pour être crédible, il faut être représentatif. Actuellement, nous représentons 140 000 amateurs à travers les 850 clubs affiliés à ...

Musée France Musée Europe
Musée Amérique
Musée Asie

Anciennes Gobron-Brillié, Gobron

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Gobron-Brillié, Gobron

Gobron-Brillié est un constructeur automobile français fondé en 1898 à Boulogne-sur-Seine par l'ingénieur Eugène Brillié et le sénateur Gustave Gobron.

Moteur à pistons opposés


Gobron-Brillié se distingue par l'usage d'un moteur original à pistons opposés, inventé par l'ingénieur et co-fondateur Eugène Brillié. Les deux pistons coulissent dans le même cylindre et la chambre de combustion se trouve entre les 2 têtes de pistons qui fonctionnent en sens inverse. Le piston du bas est relié au vilebrequin par une bielle, celui du haut par un système de culbuteurs. L'intérêt est un excellent rendement et une absence de vibrations.
Gobron-Brillé se distingue aussi par l'invention d'un original système d'alimentation à doseur rotatif qui permet de rouler avec différents carburants, dont de l'alcool, pratique parfois dans les campagnes. Ce système sera rapidement abandonné.

Des puissances énormes


Eugène Brillié quitte l'entreprise en 1903, à la suite d'un différent. Il fondra avec l'aide de Schneider & cie, la Société des Automobiles Eugène Brillié.
Gobron-Brillé quant à elle, poursuit sa production en privilégiant les modèles puissants, en ligne avec l'excellente réputation de ses moteurs.
En 1903, sort une voiture de tourisme, 4 cylindres 12,3l de 60 HP. Le constructeur propose en parallèle de plus modestes bicylindres de 2,3 litres et des quatre cylindres de 4580 cm3.
En 1908, Gobron-Brillé produit une voiture de tourisme animée par un énorme moteur 6 cylindres de 16 litres de cylindrée. Un véritable Léviathan capable de propulser l'engin à des vitesses impressionnantes, difficiles à maîtriser.

Gobron-Brillé en compétition


Gobron-Brillé, comme de nombreux autres constructeurs, envisage la compétition comme moyen de promotion. En 1901, plusieurs voitures prennent part à la course Paris-Berlin. En 1902, le pilote usine Louis Rigoly obtient des résultats dans la course Paris-Vienne et dans les courses de côte, Château-Thierry et Gaillon. Il remporte la course du Circuit des Ardennes, dans la catégorie des voitures légères
En 1903, il pilote ensuite une énorme 6 cylindres, 13.546 cm3, 100/110 HP aux courses de côte de Laffrey, Gaillon et Château-Thierry.
A son volant, l'américain Arthur Duray explose 2 fois le record du monde de vitesse :
- le 17 juillet 1903 à Ostende, avec 134,303 km/h,
- le 5 novembre 1903, à Dourdan, avec 136,330 km/h.
En 1911, une Gobron-Brillé 9,5l de 40 HP pilotée par Aspiazu arrive seconde de la première édition du rallye de Monte-Carlo derrière une Turcat-Méry.

Les difficultés de l'entre-deux-guerres


Contrairement à d'autres industriels, la Première Guerre Mondiale met l'entreprise en difficulté. Réorganisée après le conflit, la société s'appelle désormais seulement Gobron.
Le constructeur s'obstine dans la conception de gros moteurs de plus en plus complexes et la réalisation de véhicules de manière artisanale. La concurrence produit des automobiles moins chères et plus performants grâce à des méthodes industrielles plus rigoureuses.
Gobron devra fermer ses portes en 1930.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Gobron-Brillié, Gobron

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Gobron-Brillié Phaeton
Gobron-Brillié Phaeton (1898)
[5 photos]
Gobron-Brillié torpédo skiff Rothschild
Gobron-Brillié torpédo skiff Rothschild (1912)
[5 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Accueil   Musée Automobile  Dossiers   Actualités   Films et séries  Associations  Agenda  
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine