Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

Sur la route, padam, padam...
Sur la route, dala dala lalalala...
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Marques France Marques Europe
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Cottereau

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Cottereau

Cottereau est un constructeur français fondé à Dijon en 1898 par le champion cycliste Louis Cottereau associé à son frère Henri.
L'entreprise se lance dans la fabrication de cycles avec succès. Rapidement, Cottereau s'engage également dans l'industrie automobile naissante, ainsi que dans la construction de motocyclettes. Les trois activités seront alors menées de front.

La Voiturine


La première automobile Cottereau est une voiturette, proposée en 1898. Elle est remarquée immédiatement par sa qualité de construction et son efficacité. Léon Bollé ayant déjà déposé le nom "Voiturette", elle s'appellera Voiturine.
Elle est animée par un moteur bicylindre en V refroidi par air de 1272 cm3, développant 5 ch. Il est couplé à une boîte de vitesses à 3 rapports. Elle offre quatre places.
Le succès de la Voiturine permet le démarrage de l'activité.

La Populaire


En 1901, Cottereau propose déjà un catalogue de cinq modèles, depuis la petite monocylindre Selecta jusqu'à la quatre cylindres 10 HP.
Reconnues pour leur qualité de fabrication, les Cottereau sont chères. Le constructeur lance alors un modèle plus concurrentiel, La Populaire, offrant un bon compromis qualité/prix.
Cottereau tient toutefois à sa réputation et offre une garantie pour ses modèles : "Nous garantissons nos Cycles, Moteurs et Voitures exempts de toute imperfection de matière ou d'ouvraison, et nous nous engageons à changer gratuitement toute pièce défectueuse qui pourrait nous être retournée dans la saison".

Disparition de Cottereau


Les années 1908 à 1910, on l'ignore parfois, sont difficiles pour de nombreux nouveaux constructeurs qui se trouvent soudain confrontés à la concurrence de gros industriels (déjà), comme Clément, Darracq, Peugeot ou Renault.
Cottereau fait faillite en 1910 et devient CID (Constructions Industrielles Dijonaises) qui disparaît à son tour en 1914.
La société est rachetée en 1914 par le dijonnais Terrot. L’activité automobile est abandonnée.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Cottereau

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Cottereau Populaire
Cottereau Populaire (1905)
[17 photos]
 

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association