Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo Villard
logo Villard
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Publicité

Marques France Marques Europe
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Villard

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Villard

Villard est un petit constructeur fondé par Marcel Villard à Janville (Oise) en 1924. La société est connue pour ses cyclecars à 3 roues avec une roue avant motrice et directrice.

La roue avant


Marcel Villard imagine un petit véhicule muni d'une unique roue avant à la fois motrice et directrice. Il dépose un brevet à ce sujet en 1921. Après une courte collaboration avec le constructeur Colombe, il créé sa société en 1924 et lance la fabrication de ses drôles de machines.
Le marché des cyclecars se développe entre-deux-guerres et Villard construit environ 600 véhicules légers sur une période de dix ans. La majorité sont des 3 roues, mais dans les années 30 il lui faut faire face à l'avènement des automobiles classiques bon marché et au déclin des cyclecars. Villard construit alors aussi quelques modèles à 4 roues.
Les modèles sont livrables avec carrosserie tourisme, sport ou utilitaire voir même réalisée par de grands carrossiers.
Les motorisations proposées sont modestes, des deux temps de 350 ou 500 cm3, ainsi que quelques quatre temps.

Compétition


Les cyclecars Villard se taillent une bonne réputation grâce à la compétition. On les remarque dans différentes épreuves, dont plusieurs Bol d'Or et plusieurs Paris-Pyrénées-Paris (2200 km en huit jours).

Marcel Villard


Marcel Villard est un technicien ingénieux qui dépose plusieurs brevets pour l'automobile. Outre la conception de véhicule à roue avant motrice et directrice, il est notamment connu pour un brevet de cardans homocinétiques pour la Citroën Traction Avant (réputée pour son piètre rayon de braquage). Ceux-ci, en remplacement, ont pour avantage de permettre un braquage à 50° au lieu de 34°.
Villard arrête la fabrication de véhicules en 1935 pour se reconvertir dans la construction de cycles.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Villard

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Villard tyype 27
Villard tyype 27 (1927)
[10 photos]
Villard Type SMT/31A
Villard Type SMT/31A (1931)
[7 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité