Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Guide Automobile

logo Pilain
logo Pilain
(doc. Yalta Production)


abonnement

Publicité

Marques France Marques Europe
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Pilain (SAP)

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Pilain (SAP)

Ne pas confondre Pilain, installé à Lyon et Rolland & Pilain, installé à Tours
La Société des Automobiles Pilain (SAP) est fondée en 1901 à Lyon par François Pilain et un consortium d'actionnaires. Jusqu'en 1904, la société exploite des brevets de Pilain et transforme et perfectionne des automobiles d'autres marques avant de pouvoir proposer ses propres modèles.

François Pilain


François Pilain est un inventeur fécond, actif dans l'automobile dès le début de cette industrie. D'abord chez Serpollet, il participe à la production des tricycles à vapeur Peugeot-Serpollet, puis entre chez La Buire. Mais dès 1893, il vole de ses propres ailes et met en pratique ses propres idées. Il fonde Voitures François Pilain et Cie. Il dépose plusieurs brevets, notamment pour des systèmes de transmission sans chaîne et des boîtes de vitesses silencieuses.
L'activité cesse en 1896 et Pilain entre chez Vermorel pour développer une nouvelle activité automobile, jusqu'à ce qu'il prenne à nouveau sa liberté et fonde SAP en 1901.
À noter que François Pilain est l'oncle d'Emile Pilain, l’un des fondateurs de la marque Rolland & Pilain, à Tours.

Des moteurs 4 cylindres


En 1904 apparaît la première Pilain, la Type 4A, animée par un puissant moteur 4 cylindres, 6124 cm3 de 20 HP et bénéficiant de plusieurs avancées technologiques comme un allumage par magnéto basse tension ou une transmission innovante par deux arbres entraînant des couronnes à dentures intérieures proche de l’essieu arrière de type De Dion.
Les Pilain sont appréciées pour leur qualité de fabrication et leur silence de fonctionnement, notamment grâce à la boîte de vitesses à 3, puis 4 rapports dont le 3e et le 4e sont en prise directe. François Pilain conçoit des moteurs puissants malgré leur cylindrée de plus en plus contenue.
La 4A est suivie par la 4B, dont le moteur 8621 cm3 développe 40/60HP.
Les Type 4E (16 HP) et 4D (18/24 HP) suivent rapidement, puis les 4G (4084 cm3), 4H (6334 cm3) et 4F (6723 cm3).

François Pilain poussé vers la sortie


Si François Pilain est le moteur technologique de la marque, les actionnaires financiers attendent des bénéfices de l'activité. En 1907, il est rétrogradé comme Directeur Technique.
Les années 1907/1908 sont difficiles pour les petits constructeurs confrontés à l'industrialisation de la concurrence. Une situation classique qui tend les rapports entre les protagonistes et fait hésiter entre recherche de l'équilibre financier et poursuite de l'innovation.
Finalement, François Pilain est poussé vers le sortie en 1909 sur fond de mauvais résultats. Celui-ci ayant malencontreusement cédé ses brevets actuels et à venir à la société, il se retrouve sans grand horizon et ouvre un cabinet d'études.

Jusqu'à la Première Guerre Mondiale


Après le départ de François Pilain, les dirigeants mettent en oeuvre des recettes de gestion classiques. Le catalogue est débarrassé des anciens modèles et la société fait de la "réclame".
Apparaissent
- Type 4L (1900 cm3), 16/20 HP,
- Type 4O (1843 cm3), 18 HP,
- Type 4M (4398 cm3), 20/30 HP,
- Type 4S (10-12HP)
- Type 6R (moteur 6 cylindres de 2389 cm3, 15/18 HP),
- Type 4T, 18 HP
- Type 4U (10 HP).
Une dizaine de châssis sont proposés, ce qui est peut-être beaucoup. Le début du conflit mondial stoppe l'activité de l'usine qui est convertit en fabrique d'armement.

SLIM-Pilain, SLIM


La reprise après la guerre s'avérant difficile, le conseil d'administration préfère déposer le bilan en 1918.
Mais en 1919, l'ingénieur Adenot reprend l'activité sous la marque SLIM (Société Lyonnaise d’Industrie Mécanique) à Caluire près de Lyon.
Le constructeur produit quelques anciens modèles Pilain 4O, 4S et 4U, puis de nouveaux modèles, l'AP sous la marque SLIM-Pilain, puis les autres sous la simple marque SLIM.
Malgré quelques avancées technologiques et une qualité réelle, les modèles trop chers ne se vendent pas et SLIM ferme en 1925.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Pilain (SAP)

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Pilain Type 4D
Pilain Type 4D (1906-1910)
[5 photos]
Pilain Type 4O
Pilain Type 4O (1909-1920)
[5 photos]
Pilain Type S
Pilain Type S (1911-1914)
[9 photos]
 

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité