Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo D'Yrsan
logo D'Yrsan
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Clubs et associations dédiés

 FFVE - Fédération Française des Véhicules d'Epoque
Pour être crédible, il faut être représentatif. Actuellement, nous représentons 140 000 amateurs à travers les 850 clubs affiliés à ...

Marques France Marques Europe
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes D'Yrsan

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

D'Yrsan

D'Yrsan est un fabricant français de tricylcecars fondé par le marquis Raymond de Siran de Cavanac en 1924. Celui-ci disposait d'une petite entreprise de motos de sport et souhaitait se diversifier dans l'automobile. Le cyclecar était donc l'étape de passage logique.

Débuts avec Sandford


Raymond de Siran, dont son ami polytechnicien Yvan Teste a mis au point un carburateur performant, fait la connaissance de Sandford qui débutait avec ses cyclecars en course. Il lui propose de monter ce carburateur sur son trois-roues. Sandford bat le record de sa catégorie devant Darmont.
À défaut d'accord avec Sandford, Siran se lance seul. 3 brevets sont déposés, un concernant une suspension à lames de ressorts semi-elliptiques, un sur la suspension avant indépendante, un sur la roue arrière amovible.

Cyclecars haut de gamme


La société se spécialise dans la production de cyclecars à 3 roues haut de gamme. Ils sont construits sur une coque acier et disposent de roues avant indépendantes. Les roues avant et arrière sont interchangeables et facilement démontables.
Les cyclecars D'Yrsan, très soigneusement construits en matériaux légers sont animés par le fameux moteur Ruby.
Leur rapport poids/puissance est excellent, de même que la tenue de route, grâce à des suspensions avant indépendantes innovantes. Ils accumulent les résultats en course dans leur catégorie et se font vite une excellente réputation. Cela explique le succès rapide de la marque.
Ce type de véhicule est capable de battre un grand nombre d'automobiles pourtant réputées.

Succès en compétition


Les résultats en compétition des D'Yrsan sont impressionnants. Ce dernier parvient même à inquiéter Morgan sur ses propres terres anglaises à une époque où le protectionnisme britannique laisse peu de chance de réussite sur son sol à une marque étrangère.
Siran et son pilote Krebs se partagent le volant dans les compétitions. Avec un modèle spécial de record très profilé, le Scarabé, Krebs s'adjuge le record du kilomètre à 124,180 km/h à Arpajon puis triomphe à Brooklands devant les Morgan.
En mai 1928, un cyclecar D'Yrsan à 4 roues remporte le Bol d'Or à Saint-Germain-en-Laye dans la catégorie 1100 cm3.

Fin des D'Yrsan


Malgré les succès en compétition, tous les modèles à 3 roues connaissent une baisse d'engouement. Siran élabore alors une version à quatre roues surbaissée de son cyclecar. Commercialisés début 1927, le constructeur propose des modèles avec deux motorisations Ruby de 972 ou 1098 cm3 sur lequel un compresseur Cozette est monté en option. Une cinquantaine de modèles à 4 roues sont ainsi produits.
Surpris par le durcissement des conditions d'exportation vers le Royaume Uni et la baisse des commandes françaises, D'Yrsan se retrouve en difficulté.
La production cesse en 1930 après environ 500 exemplaires produits.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour D'Yrsan

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

D'Yrsan type BS
D'Yrsan type BS (1925-1928)
[8 photos]
D'Yrsan DS
D'Yrsan DS (1927-1929)
[5 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association