Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

Sur la route, padam, padam...
Sur la route, dala dala lalalala...
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Marques Europe Marques France
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Stoewer

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Stoewer

Stoewer est un constructeur allemand fondé à Stettin (aujourd'hui Szczecin en Pologne) en 1856 pour construire d'abord des machines à coudre, puis des bicyclettes.
La première automobile est produite en 1899.

Un constructeur réputé


Si Stoewer est aujourd'hui largement oublié, il fait pourtant partie des constructeurs importants de l'entre-deux-guerres, avec des modèles réputés pour leur qualité et particulièrement innovants.
Déjà, en 1902, Stoewer commercialise le premier moteur 4 cylindres allemand, conférant puissance et souplesse à ses véhicules. Il devient ensuite un important constructeur de camions.
Il propose ensuite sa P6, l'un des premiers 6 cylindres, et en 1913 la F4, animée par un moteur de 8,6 litres.
Les années 30 sont difficiles, bien sûr, mais Stoewer va à nouveau se distinguer avec la V5, présentée en 1931 comme ce qui est probablement la première traction avant de série, plusieurs mois avant Adler et DKW et près de 3 ans avant la Citroën Traction. Contrairement à Adler et DKW, Stoewer n'utilise pas la technologie de joints homocinétiques (cardans) Tracta, mais sa propre technologie.

La Jeep de l'armée allemande


Stoewer va contribuer au réarmement de l'Allemagne nazie en développant un modèle d'automobile unifiée tout terrain, la Leichter Einheits-Pkw.
Comme pour la Jeep de Bantam, il faudra augmenter les capacités de production et BMW, Hanomag, Open et Auto Union feront partie des constructeurs, et même Ford !
Mais contrairement à la Jeep, les pièces internes de l'Einheits-Pkw ne sont pas totalement standardisées ce qui proposera d'énormes problèmes de maintenance sur le terrain.

Disparition de Stoewer


A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les territoires allemands de l'Est, comme la Poméranie deviennent Polonais (tandis que l'Est de la Pologne est annexé sans autre forme de procès à l'URSS).
Les usines de Stoewer d'abord pillées par les Soviétiques, sont récupérées, pour ce qu'il en reste par la Pologne. Stoewer disparaît définitivement.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Stoewer

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Stoewer LEPKW Einheits-Pkw
Stoewer LEPKW Einheits-Pkw (1936-1942)
[7 photos]
 

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association