Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo Steyr-Puch
logo Steyr-Puch
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Marques Europe Marques France
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Steyr, Steyr-Puch

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Steyr, Steyr-Puch

Steyr a pour origine un groupe industriel autrichien qui tire ses racines dans la fabrication d'armes à Steyr dès le XIVe siècle.

Fabrication d'armes


La Josef und Franz Werndl and Company est fondée en 1864 pour la fabrication d'armes. Le Fusil Werndl de 1867 est apprécié par les militaires. Steyr fabrique plus de 8000 fusils par semaine et emploie déjà plus de 6 000 ouvriers.
Puis, les fusils à verrou Steyr-Mannlicher Repetier sont produits par millions. Au début de la Première Guerre Mondiale, la production atteint 4 000 armes par jour et la société emploie plus de 15 000 ouvriers.

Construction automobile


En 1919, Steyr est contraint de ne plus fabriquer d'armes et doit reconvertir son usine dans la construction d'automobiles et de poids lourds.
La première voiture commercialisée en 1920 est le Type II 12/40 animée par un moteur 6 cylindres. Une voiture bourgeoise, bien construite qui remporte un certain succès. Très vite, elle obtient également des résultats en compétition.
En 1922, la production de camions, démarre avec le Type III, animé par un moteur à de 6 cylindres essence développant 34 chevaux pour 2,5 tonnes de charge utile.
A noter également, le luxueux Type XII, animée par un petit 6 cylindres 1,5 l salué par la la presse internationale.

Ferdinand Porsche


Ferdinand Porsche qui travaille dans les années 20 chez Daimler-Benz oriente ses réflexions dans la conception d'une petite voiture, une Mercedes-Benz légère, à l'opposé de la stratégie voulue par le conseil d'administration.
Porsche quitte Daimler en 1929 pour rentrer chez Steyr, mais ce sera de courte durée car le constructeur est au bord de la faillite et Porsche va se retrouver au chômage au bout d'un an.

Fusion avec Austro-Daimler-Puch


La Grande Dépression entraîne la mévente des automobiles et la faillite des constructeurs automobiles qui sont contraints de se regrouper. Steyr fusionne avec Austro-Daimler-Puch (Austro-Daimler ayant fusionné avec Puch en 1930). Elle devient Steyr-Daimler-Puch.
Steyr propose alors un large catalogue de modèles de style moderne aérodynamique, depuis la Steyr 50, 1 litre, à la Steyr 220, 6 cylindres 2,3 litres.

La Seconde Guerre Mondiale et le programme Schell


Dans chaque camp, la Seconde Guerre Mondiale est aussi une énorme entreprise financière et industrielle. De nombreux industriels se pressent notamment pour équiper la Wehrmacht. À la fin des années 30, devant la pléthore de matériel en service et le casse-tête de leur maintenance, Hermann Göring charge le lieutenant-colonel Adolf von Schell, d'établir avec les protagonistes une unification des modèles. Un plan qui débute par la concertation et se termine fin 1940 par des directives autoritaires devenues inévitables. Le nombre de types de camions et de voitures est réduit des deux tiers et classifiés en classe de tonnage 1,1.5, 3, 4.5, et 6.5. Steyr est chargé de la construction des 1,5 tonne.
Mais avec la réquisition des véhicules français, puis de leurs usines de construction, le problème se compliquera à nouveau.

Après la Seconde Guerre Mondiale


Après la Seconde Guerre Mondiale, Steyr doit à nouveau redémarrer. Tandis que la division poids lourds située à Floridsdorf reprend une activité de production de camions, la branche automobile construit des Fiat sous licence : 1900, 1400, 500 Topolino, 1100, 1200, 600, 500, 126.
Mais les modèles les plus originaux sont probablement les petits tout-terrain conçus par Erich Ledwinka (fils d'Hans Ledwinka), Haflinger (1959) puis Pinzgauer (1971).

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Steyr, Steyr-Puch

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Steyr Type 120, 125, 200, 220
Steyr Type 120, 125, 200, 220 (1935-1941)
[5 photos]
Steyr 1500A
Steyr 1500A (1941-1944)
[8 photos]
Steyr-Puch Haflinger
Steyr-Puch Haflinger (1959-1975)
[2 versions, 9 photos]
Steyr-Puch Pinzgauer
Steyr-Puch Pinzgauer (1971)
[3 versions, 18 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association