Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo OSCA
logo OSCA
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Clubs et associations dédiés

 FFVE - Fédération Française des Véhicules d'Epoque
Pour être crédible, il faut être représentatif. Actuellement, nous représentons 140 000 amateurs à travers les 850 clubs affiliés à ...

Marques Europe Marques France
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes OSCA

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

OSCA

OSCA (Officine Specializate Costruzione Automobili) est un constructeur de voitures de course fondé en 1947 par Bindo, Ettore et Ernesto Maserati, les frères d'Alfieri Maserati, feu le fondateur de la marque familiale Maserati.

Vente de Maserati à la famille Orsi


En 1937, les frères Maserati sont contraints de vendre la société familiale qui porte leur nom à la famille Orsi, mais ils continuent d'y travailler sous contrat pendant 10 ans. Une collaboration relativement bénéfique pour cette marque qui engrange notamment quelques succès sportifs.
En 1947, ne souhaitant pas se consacrer à la fabrication de modèles de tourisme, les 3 frères reprennent leur liberté et fondent la petite société OSCA qui ne fabriquera jamais plus de 30 automobiles par an, toutes destinées à un usage sportif.

La compétition


Jusqu'en 1967, OSCA fabriquera des voitures de courses et les présentera avec plus ou moins de succès en Grand Prix. En 1954, par exemple, les OSCA finissent 1e, 4e et 5e aux 12 Heures de Sebring.
OSCA remporte également 10 fois de suite sa classe aux Mille Miglia et l'indice de performance aux Mans.

Élevage artisanal de pure-sang


La première Osca est la MT4 (pour Maserati Tipo 4 - 4 pour 4 cylindres). Malgré sa faible cylindrée, la voiture très légère et plutôt nerveuse engrange les succès en compétition et l'aventure peut démarrer sérieusement. La carrière de la MT4 va se prolonger jusqu'en 1956 mais avec des motorisations de plus en plus importantes et diverses carrosseries.
Entre temps, le jeune constructeur aura essayé de construire une voiture de Grand Prix ainsi qu'un modèle de F2.
Sur la route, les petites OSCA se taillent un joli palmarès en catégorie 1100.
En 1954, Stirling Moss et Bill Lloyd remportent les 12 Heures de Sebring dans la catégorie 1500.

Reconversion dans les GT


Dans les années 60, les moyens limités d'OSCA ne permettent pas au constructeur de faire face à des adversaires de mieux en mieux armés, comme Ferrari, Jaguar ou Porsche. OSCA se lance alors dans la construction de GT qui sont aujourd'hui très recherchées par les amateurs, les 1500 ou 1600 GT. Elles combinent des mécaniques brillantes, façon Maserati et des lignes sexy réalisées par les meilleurs carrossiers italiens, dont la réputation n'est plus à vanter.

Fin d'OSCA


En 1964, les frères Maserati, septuagénaires et à nouveau en difficulté financière, passent la main et vendent la marque au fabricant de deux roues MV Agusta.
Malheureusement, le difficultés ne font qu'empirer, peut-être en raison d'une multiplication exagérée des modèles.
L'activité d'OSCA cesse en 1965.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour OSCA

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

OSCA MT4
OSCA MT4 (1949-1956)
[3 versions, 25 photos]
OSCA 2000 S
OSCA 2000 S (1954)
[9 photos]
OSCA 1600 GT
OSCA 1600 GT (1960-1963)
[2 versions, 24 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association