Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo Impéria
logo Impéria
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Marques Europe Marques France
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Impéria

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Impéria

Impéria est un constructeur automobile belge fondé à Liège en 1904 par Adrien Piedbœuf. En 1908, il achète à Pieper l’importante usine de Nessonvaux (28500 m2 dont 7000 couverts).
La production se développe et la gamme s’élargit et propose aussi des modèles plus légers sous la direction de Paul Henze.

Essor d'Impéria


Impéria participe à de nombreuses compétitions sportives et obtient de bons résultats à Spa, à Ostende, au Mont Ventoux, au Gaillon, à la Coupe de La Meuse notamment.
En 1910, une Impéria atteint 144 km/h à Brooklands. En 1912, l'entreprise fusionne avec la société Springuel de Huy. L'usine de Nessonvaux produit plusieurs centaines de voitures chaque année.
Impéria construit des automobiles réputées dans toute l'Europe et devient également une des usines les plus importantes de Belgique après Minerva.
En 1913, le catalogue Impéria s’étend d’une petite 8 HP à une grosse 18 HP, toutes à soupapes latérales ; mais en outre, on construit une puissante 28-35 CV à soupapes superposées. Impéria s'associé avec l'industriel espagnol Francisco Abadal, ancien agent Hispano-Suiza, pour produire des automobiles sportives.

Mathieu van Roggen


La Première Guerre Mondiale laisse l'industrie belge en ruines. Mathieu van Roggen, propriétaire du constructeur ATA reprend en 1919 le groupe Impéria avec un certain succès..
La conception des automobiles est l'oeuvre de l'ingénieur Arnold Couchard qui met notamment au point la fameuse 8/12 HP à moteur sans soupapes qui bat le record belge de vitesse en 1924.
Van Roggen est conscient que pour résister à la concurrence industrielle de plus en plus rude, son entreprise doit changer de taille. Il rachète, en 1927, Métallurgique et Excelsior. En 1928, c'est le tour du constructeur Nagant. En 1929, il prend des parts dans le constructeur français Avions Voisin.
En 1928, une piste d'essais de quelques centaines de mètres est construite en partie sur les toits de l'usine, comme Fiat et son Lingotto; on y atteint des vitesses de plus de 140 km/h. La crise de 1929 freine les projets.

Traction avant


En 1932, van Roggen prend une licence pour construire l'Adler Trumpf, la première automobile traction avant de série.
La voiture dispose d'un châssis-caisson abaissé, de quatre roues indépendantes et d'une carrosserie tout en acier. Autant de principes que Citroën n’allait populariser qu’en 1934 avec sa légendaire Traction.

Rachat de Minerva


En 1934, van Roggen rachète l'emblématique Minerva en faillite, et dont les voitures de grand luxe sont victime de la crise financière.
A la fin des années 1930, Impéria compte 700 ouvriers et produit 11 voitures par jour.

La Seconde Guerre Mondiale et la fin d'Imperia


La guerre arrête la production. Quelques voitures sont encore construites sous le label Impéria avec un moteur Hotchiss. Mais la reprise est difficile, les administrateurs doivent s’associer avec l'anglais Standard.
L’usine de Nessonvaux produit alors des modèles Standard 8 et 14, ainsi que la Triumph 1800, en versions ouvertes et fermées. En mai 1949, une nouvelle chaîne de montage est inaugurée, sur laquelle allait être produite la Standard Vanguard.
Impéria survit jusqu’en 1958, année où l’usine ferme définitivement ses portes.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Impéria

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Imperia 8 HP SS
Imperia 8 HP SS (1924)
[2 versions, 13 photos]
Impéria 40 HP type AL
Impéria 40 HP type AL (1929)
[4 photos]
Impéria TA-8
Impéria TA-8 (1947-1949)
[5 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association