Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo Nagant
logo Nagant
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Marques Europe Marques France
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes Nagant

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Nagant

Nagant est un fabricant d'armes et constructeur automobile belge fondé en 1859 à Liège par les frères Émile et Léon Nagant. Elle reste notamment célèbre pour son revolver Nagant M1895.

Construction d'automobiles


Comme d'autres gros industriels belges, Nagant se diversifie dans la construction automobile.
Entre 1899 et 1904, Nagant fabrique ses premiers modèles, sous licence Gobron-Brillié à moteurs à pistons opposés. À partir de 1905, Nagant conçoit se propres modèles. Ils sont importés en Grande-Bretagne par H.M. Hobson sous le nom de Nagant-Hobsons. Leurs performances et leur fiabilité s'illustrent à Brooklands et aux 2000 Mile Scottish Trials en 1908. En France, le célèbre aviateur Jules Busson engage son énorme 35 HP entraînée par chaîne dans les courses Spa-Ostende et Reims-Spa.
Sportives et bien conçues, les Nagant sont des concurrentes avec lesquelles il faut alors compter.

Compétition


L'ingénieur Dufresne développe à partir de 1910 une gamme comprenant six modèles de 10 à 30 ch, dont un moteur spécialement prévu pour la compétition. En 1914, au Grand Prix de l'ACF deux voitures Nagant seront particulièrement remarquées. Celle pilotée par Dragutin Esser termine à la 6e place du classement général.
La production automobile reprend progressivement en 1919, les usines ayant été sévèrement endommagées pendant le conflit.
En 1925, Nagant impose ses voitures aux deux premières places de la catégorie des 3 litres du Grand Prix de Belgique en 1925.

Fin des automobiles Nagant


Entre-deux-guerres, Nagant subit la concurrence des constructions de masse de Citroën ou de Ford, moins chères et plus modernes.
Le dernier modèle de la marque sort en 1927. Il est animé par un moteur deux litres à soupapes latérales et culasse Ricardo.
En 1928 la firme Nagant est absorbée par Impéria qui revend les usines du Quai de Coronmeuse à FN où celle-ci installe jusqu'en 1933 ses ateliers de réparations pour les céder ensuite à l'armée belge.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Nagant

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Nagant type 8000 10/12 HP
Nagant type 8000 10/12 HP (1912-1914)
[9 photos]
Nagant 1000 C
Nagant 1000 C (1922)
[4 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association