Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

Sur la route, padam, padam...
Sur la route, dala dala lalalala...
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Marques Europe Marques France
Marques Amérique
Marques Asie

Anciennes blindés anglais

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

blindés anglais

Les premiers chars au monde sont développés pendant la Première Guerre Mondiale par les britanniques. Les Français suivent assez rapidement. Ils sont imaginés pour pouvoir enfin franchir les rangs de tranchées et de barbelés ennemis.

Le tank Mark I


Le premier char Mark I est énorme. Il a pour particularité d'être ceinturé par ses chenilles qui font le tour de l'habitacle. Il n'y a pas encore de tourelle pivotante. Les canons et les mitrailleuses, faiblement orientables, sont placés sur les panneaux.
Curieusement, il existe deux versions distinctes, une version "Male", munie de canons, et une version "Female" munie seulement de mitrailleuses. Ce second modèle est destiné à couvrir les chars mâles en l’absence d’infanterie d’accompagnement.
Lors de leur conception et de leur mise au point, pour conserver le secret, ils sont désignés comme des réservoirs (tank) en raison de leur forme. C'est ce nom qui restera.
Les Mark I sont engagés durant la bataille de la Somme. Mais les chars sont trop lents, la puissance des moteurs de l'époque (105 ch) ne permet pas de déplacer rapidement une telle masse (30 tonnes), par ailleurs, difficiles à manoeuvrer et peu fiables. Les tanks britanniques ne font pas la preuve de leur intérêt à cet instant. Ils auront pourtant bientôt une importante descendances dans tous les pays et sur tous les champs de bataille du globe.

Les chars anglais de la Seconde Guerre Mondiale


Entre-deux-guerres, les anglais ont continué à développer leurs blindés. Les militaires sont confrontés à des limites techniques. Le char doit surclasser l'ennemi, pour cela, il faut un blindage épais et un canon puissant, ce qui rend le blindé très lourd et limite sa vitesse. Les besoins sont alors structurés :
- blindés légers pour la reconnaissance,
- blindés rapides pour les assauts (appelés Cruiser tanks ou chars de cavalerie),
- chars lourds (mais lents) pour appuyer l'avancée de l'infanterie.
À mesure que les modèles les plus légers sont détruits, et à mesure que les motorisations progressent, cette différentiation a tendance à s'estomper.
D'une manière générale, les chars anglais sont d'excellents blindés, mais l'industrie peine à suivre les progrès des Panzer, au niveau blindage, armement et motorisation.
Les premiers blindés anglais présents en France, dès septembre 1939, sont les Matilda, puis Matilda II et Covenanter. Ils sont remplacés par le Valentine, le char le plus produit pendant le conflit. En 1942, le Churchill, mieux blindé et mieux armé, mais plutôt lent sera le dernier char d'infanterie.

La Guerre du désert


Les chars anglais et les régiments blindés britanniques vont être massivement impliqués dans la Guerre du désert qui s'étend de 1941 à 1943 entre la Tunisie et l'Égypte et constitue une sorte de prologue à la bataille continentale finale. Il s'y déroule alors les plus importantes confrontations de chars de l'histoire.
Les Matilda, Crusader et Valentine vont être mis à rude épreuve face aux Panzer. Ceux-ci évoluent techniquement plus vite, montent en puissance sur le plan du blindage, comme de la puissance de feu et détruisent assez facilement les blindés alliés.
Les grandes figures historiques de ces combats sont bien sûr l'Anglais Montgomery et l'Allemand Rommel.
Un des tournants décisifs de la Guerre du désert sera la seconde bataille d'El Alamein en novembre 1942 et la victoire de Montgomery, qui dispose face aux Panzer d'un millier de chars, dont près de la moitié de Sherman et Stuart américains, capables de tenir tête aux Panzer IV.

Dossier blindés


Notre dossier blindés en plusieurs fiches :
- blindés allemands,
- blindés américains,
- blindés anglais,
- blindés français.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour blindés anglais

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Char Matilda II
Char Matilda II (1939-1943)
[3 photos]
Light tank Vickers Mk VI
Light tank Vickers Mk VI (1939)
[4 photos]
Char Crusader
Char Crusader (1940-1943)
[3 photos]
Char MkIII Valentine
Char MkIII Valentine (1940-1944)
[3 photos]
Char Mk IV Churchill (A22)
Char Mk IV Churchill (A22) (1942-1945)
[3 photos]
Char Cruiser Comet
Char Cruiser Comet (1944)
[3 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association