Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 retour Accueil    sommaire Dossiers  
Menu   sommaire Dossiers  
Guide Automobile
Publicité

Lorraine-Dietrich
Lorraine-Dietrich "Vieux Charles" III
(doc. Yalta Production)
Publicité


Publicité

abonnement
Cliquer pour s'abonner

Publicité

 

Urgences

Publicité

Guide Tourisme France

Les voitures des records

7 novembre 2015

La course aux records automobiles commence avec l'automobile.
Les aventuriers héritiers des Burton et Livingstone du 19e siècle adopteront les monstres mécaniques pour leurs exploits. Les industriels verront, eux, l'occasion de mettre en valeur les performances de leur production.
Pour battre un record, tous les moyens sont bons. Il faut disposer de pilotes un peu casse-cou et de bolides spécialement préparés, regardez plutôt.

 
Peugeot 208 T16 Pikes Peak (doc. Yalta Production)


Peugeot 208 T16 Pikes Peak
(doc. Yalta Production)

La Jamais Contente (1899)


Non seulement la voiture électrique ne date pas d'aujourd'hui, mais à la fin du 19e siècle, cette technologie est la plus performante, et de loin !
La Jamais Contente est la première automobile à dépasser pour la première fois les 100 km/h (105 km/h) en 1899.

 
La Jamais Contente (doc. Yalta Production)


La Jamais Contente
(doc. Yalta Production)

Gardner Serpollet Oeuf de Pâcques - 1902

En 1902, c'est bien une automobile à vapeur qui explose le record du monde de vitesse. Après une prise d'élan de 600 mètres, le Kilomètre est parcouru en 29 secondes 5/10e, soit une moyenne de 120,805 km/h, nouveau record du monde.

Gardner Serpollet type F Oeuf de Pâcques
 Consultez la fiche complète de la Gardner Serpollet type F Oeuf de Pâcques

Napier racer 7.7l - 1903

Les Britanniques adorent les records et les défis, et la plus ancienne automobile de compétition est aussi l'une des plus anciennes du monde. Elle remporte la coupe Gordon Bennett.

Napier racer 7.7l
 Consultez la fiche complète de la Napier racer 7.7l

Darracq V8 - 1905

Animée par ce qui est probablement le premier moteur V8, d'une cylindrée colossale de 25 litres, la Darracq V8 atteint à Daytona Beach 197 km/h. La barre des 200 km/h est frôlée.

Darracq V8 des records
 Consultez la fiche complète de la Darracq V8 des records

Blitzen Benz 200 HP - 1909

La Blitzen Benz est une automobile conçue pour franchir la barre des 200 km/h. En 1909, elle atteint la moyenne de 202,7 km/h sur le circuit anglais de Brooklands et en 1911 le record du monde de vitesse à 228,1 km/h à Daytona Beach.

Blitzen Benz 200 HP
 Consultez la fiche complète de la Blitzen Benz 200 HP

La bête de Turin, Fiat S76 - 1911

Avec dans son ventre le moteur d'un dirigeable de plus de 28 litres, la Bête de Turin affiche une puissance de 290 ch, suffisante pour terrasser la Blitzen Benz. Mais la Bête est indomptable et devra rentrer dans sa tanière après avoir tutoyé les sommets.

Fiat S76, la Bête de Turin
 Consultez la fiche complète de la Fiat S76, la Bête de Turin

Lorraine-Dietrich "Vieux Charles" III (1912)

La Lorraine-Dietrich "Vieux Charles" III est propulsée par un gros moteur 4 cylindres de 16 l et 160 ch. La vitesse maximum est de 180 km/h.

Elle remporte les records de vitesse de 1 à 4 heures sur le circuit de Brooklands en Angleterre.
 

Lorraine-Dietrich
 Consultez la fiche complète de la Lorraine-Dietrich "Vieux Charles" III

Delage DH (1923)

La Delage DH est une sportive conçue pour les gagner les compétitions de vitesse et les courses de côte.

En 1924, la Delage type DH s'approprie le record du monde de vitesse au km lancé à 230,548 km/h.

Delage DH
 Consultez la fiche complète de la Delage DH

Sunbeam 350 ch Blue Bird - 1925

La Sunbeam 350 ch est propulsée par un moteur d'avion anglais Sunbeam Manitou. C'est un V12, 18 300 cm3, à arbre à cames en tête, 4 blocs de 3 cylindres, 3 soupapes par cylindre, développant 350 ch à 2300 tr/mn.
Le 17 mai 1922, le pilote irlandais Kenelm Edward Lee Guinness, décroche le record du monde de vitesse sur l'autodrome de Brooklands à 216 km/h.
En 1925, le bientôt célèbre Malcolm Campbell rachète la Sunbeam 350 ch et la baptise Blue Bird (première du nom après la Lorraine-Dietrich Vieux Charles III).
Le 21 juillet 1925, il bat le premier record du monde de vitesse de Thomas Parry à la vitesse de 242,748 km/h sur la plage de Pendine (sud du Pays de Galles) avec la Sunbeam 350 ch.

Sunbeam 350 ch Blue Bird
 Consultez la fiche complète de la Sunbeam 350 ch Blue Bird

Babs de Thomas Parry - 1925

Le 28 avril 1926, Thomas Parry atteint 275, 271 km/h et devient ainsi par deux fois l'homme le plus rapide du monde

Babs de Thomas Parry
 Consultez la fiche complète de la Babs de Thomas Parry


Renault 40 cv type NM (1926)

Renault lance sa luxueuse et énorme 40 cv au moteur de 9 litres sur le circuit de Montléry. Après avoir battu plusieurs records de vitesse, il utilise une version carénée et décroche le record des 24 heures en parcourant 4167,57 km à 173,649 km/h.

Renault 40 cv
 Consultez la fiche complète de la Renault 40 cv "records" type NM


Peugeot 301 C Miramas (1932)


La Peugeot 301 Miramas utilise le châssis et la mécanique de la 301 C, équipé d'une carrosserie profilée et allégée.
Le 1er et le 2 juin 1932, elle bat le record des 24 heures en classe F sur l'autodrome de Miramas en parcourant 2650 km à la vitesse moyenne de 110,417 km/h.

Peugeot 301 C Miramas
 Consultez la fiche complète de la Peugeot 301 C Miramas


Citroën "Petite Rosalie" des records (1933)


C'est la guerre entre Louis Renault et André Citroën. Ce dernier veut aussi ses records et lance sa Petite Rosalie sur les circuits.
La Citroën "Petite Rosalie" est construite sur le châssis de la Citroën Rosalie 8cv.

Elle démontre à l'époque la fiabilité de la voiture et l'efficacité de l'huile Yacco en parcourant 300 000 km sur le circuit de Montlhéry.

Citroën Petite Rosalie des records
 Consultez la fiche complète de la Citroën Petite Rosalie des records

Panhard 35 cv des Records - 1933

La Panhard 35 cv des Records est animée par un énorme moteur 6 cylindres en ligne sans soupapes, 7938 cm3, développant 290 ch (35 cv) à 3200 tr/mn.
Le 4 février 1934, pilotée par George Eyston, elle a parcouru 214,064 km en une heure sur l'anneau de Montlhéry.

Panhard 35 cv des Records
 Consultez la fiche complète de la Panhard 35 cv des Records

Renault Nervasport des Records - 1934

Une dizaine d'années après les bons résultats obtenus avec la 40 cv, Renault retourne à Montlhéry avec cette Nervasport carénée. Butin, neuf records internationaux et trois records du monde dont un record historique : 8037 km en 48 heures soit 167,445 km/h de moyenne. De quoi relancer l'image de la marque dans le très haut de gamme.

Renault Nervasport des Records
 Consultez la fiche complète de la Renault Nervasport des Records

Simca 5 Gordini - 1937

La Simca 5 Gordini a remporté l'indice de performance aux 24 Heures du Mans en 1938, soit 2042 km à la moyenne de 85 km/h. En 1937, elle remporte 22 records du monde de vitesse , dont celui des 48h à 103 km/h de moyenne.

Simca 5 Gordini
 Consultez la fiche complète de la Simca 5 Gordini

DB Racer 500 - 1950

La DB Racer 500 est propulsée par un minuscule moteur bicylindre à plat Dyna-Panhard de 610 cm3. En 1951, elle bat six records mondiaux de la catégorie des 500 cm3.

DB Racer 500
 Consultez la fiche complète de la DB Racer 500

Peugeot 203 Darl'Mat DS - 1953

La Peugeot 203 DS (Darl'Mat Special) succède à la 202 DS qui a raflé plusieurs records mondiaux sur l'autodrome de Montlhéry. En la voyant, on comprends qu'elle a été soigneusement préparée pour réussir. Sa plate-forme, ses trains roulants et une bonne partie de sa mécanique sont ceux de la 203 de série. Quand à la carrosserie en aluminium réalisée par Marcel Pourtout, elle est particulièrement aérodynamique. Malheureusement, une casse moteur va anéantir tous les espoirs de records.

Peugeot 203 Darl'Mat DS
 Consultez la fiche complète de la Peugeot 203 Darl'Mat DS

Simca Aronde - 1953

En 1953, la Simca Aronde parcours 116 000 km à la moyenne de 104,07 km/h sur le circuit de Montlhéry.

Simca Aronde
 Consultez la fiche complète de la Simca Aronde "podium"

Renault Etoile filante (1956)


L'Etoile Filante est un prototype construit par Renault dans le but d'établir des records de vitesse et de tester l'utilisation de turbines sur les automobiles.

Le 5 septembre 1956, elle atteint 308,85 km/h près du lac salé de Bonneville, record du monde encore inégalé à ce jour

Renault Etoile filante
 Consultez la fiche complète de la Renault Etoile filante

Simca Ariane - 1957

En 1957, pour démontrer sa fiabilité, une Simca Ariane de série parcourt 200 000 km sur le circuit de Miramas (près d'Istres, dans les Bouches du Rhône) à la vitesse moyenne de 104,77 km/h.
L'opération a duré 80 jours pendant lesquels 57 records du monde ont été battus dans la catégorie des moins de 1500 cm3.

Simca Ariane des records
 Consultez la fiche complète de la Simca Ariane des records

Velam Isetta records - 1957

Battre des records en Isetta ? Sans rire ! C'est pourtant ce que réussi cette Velam Isetta l'été 1957 sur le circuit de Monthléry, avec 17 records mondiaux dans la catégorie K des moins de 250 cm3. Elle effectue notamment 2631,898 km en 24 heures à la vitesse moyenne de 109,662 km/h.

Velam Isetta records
 Consultez la fiche complète de la Velam Isetta records

Abarth 500 Record Pininfarina - 1958

Carlo Abarth remporte 23 records du monde avec ce bolide animé par un moteur bicylindre refroidi par air de la Fiat 500 porté à 36 ch. La vitesse maxi est alors de 180 km/h !

Abarth 500 Record Pininfarina
 Consultez la fiche complète de la Abarth 500 Record Pininfarina

Abarth 1000 Bialbero Record - 1960

Dans les mains d'Abarth, le petit moteur 4 cylindres de la Fiat 600 passe de 21 à 108 ch ! C'est le désormais fameux moteur Abarth 1000 bialbero. Avec cette spectaculaire carrosserie profilée de Pininfarina, elle parcourt notamment 10 0000 km à la moyenne de 191,376 km/h sur le circuit de Monza.

Abarth 1000 Bialbero Record
 Consultez la fiche complète de la Abarth 1000 Bialbero Record


Peugeot 404 Diesel "records" (1965)


Ce prototype est construit sur une base de 404 cabriolet.
Ce coupé Peugeot 404 Diesel a battu une quarantaine de records d'endurance, dont 5 000 km à 160 km/h de moyenne, puis 11 000 km en 72 heures.

Peugeot 404 Diesel
 Consultez la fiche complète de la Peugeot 404 Diesel "records"

Bugatti EB 110 SS Record sur glace - 1995

La Bugatti EB 110 est le seul modèle construit par la nouvelle société italienne qui reprend la marque au début des années 90.
Le riche pilote monégasque Gildo Pallanca Pastor bat à son volant le record du monde de vitesse sur glace avec 315 km/h 296,34 homologués).

Bugatti EB 110 SS Record sur glace
 Consultez la fiche complète de la Bugatti EB 110 SS Record sur glace

Julien-Boyer Matra-Honda - 1996

Le 3 septembre 1997, la Matra-Honda couvre 221,9 km en une heure : le record des moins de 500 cm3, vieux de plus de 40 ans est tombé.

Julien-Boyer Matra-Honda record
 Consultez la fiche complète de la Julien-Boyer Matra-Honda record

Venturi Jamais Contente II (2009)

La Venturi Jamais Contente est un véhicule électrique construit pour battre des records de vitesse.
En 2009, alimentée par une pile à combustible, elle atteint la vitesse record pour un véhicule électrique de 487 km/h sur le lac salé de Bonneville (Utah).
En 2010, alimentée cette fois par 400 kg de batteries au lithium, elle atteint 495 km/h au même endroit, puis 515 km/h

Venturi Jamais Contente II
 Consultez la fiche complète de la Venturi Jamais Contente II


Peugeot EX1 (2010)

Le concept-car Peugeot EX1 est un petit roadster électrique sportif.

Pour célébrer ses 200 ans, Peugeot s'est offert un jouet pour battre des records. Il vient de battre 6 records mondiaux d'accélération, dont celui du 1000 m atteint en 28,16 s., soit une moyenne de 127,8 km/h.

Peugeot EX1
 Consultez la fiche complète de la Peugeot EX1

Peugeot 208 T16 Pikes Peak - 2013

En 2013, Sébastien Loeb au volant de cette Peugeot 208 T16 a pulvérisé le record de la montée de Pikes Peak, à Colorado Springs aux Etats-Unis (9’46’’164) de plus d'une minute et demi.

Peugeot 208 T16 Pikes Peak
 Consultez la fiche complète de la Peugeot 208 T16 Pikes Peak

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

 retour Accueil    sommaire Dossiers  
Menu   sommaire Dossiers  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine