Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Guide Automobile

Jaguar Type E cabriolet
Jaguar Type E cabriolet
(doc. Yalta Production)


abonnement
Cliquer pour s'abonner


 

Publicité
Publicité

Guide Tourisme France

Les anglaises des années 60 : 2 - les swinging sixties

29 novembre 2020

Dans notre premier dossier, nous avons évoqué les difficultés dans lesquelles s'enlisent alors les nombreuses marques anglaises et leurs modèles pas toujours bien inspirés. Mais les années 60, c'est aussi la période où Londres est la capitale de la mode : le swinging London. Imagination, créativité sont aux commandes. C'est l'époque de la mini-jupe, des Beatles, de Chapeau melon et bottes de cuir, de James Bond.
Et pour l'automobile, c'est l'époque où les petits roadsters anglais vont envahir les Etats-Unis, l'époque de la Lotus Seven du Prisonnier. Ce succès va alimenter les caisses des constructeurs et artificiellement retarder la remise en question qui s'imposait déjà.
Voyons ce qui swing alors.

Austin Mini - 1959

La Mini (peut-être plus Morris qu'Austin à l'origine) est sûrement avec la Citroën DS la voiture la plus extraordinaire jamais construite. Belle, différente de toutes les autres, technologiquement géniale et... vendue (car un modèle génial qui ne se vends pas ne peut prétendre au statut d'icône automobile).
Première automobile de série à moteur transversal, elle offre une habitabilité inconnue jusqu'alors, même pour des modèles beaucoup plus encombrants. Elle bénéficie également d'une tenue de route incroyable.
Aujourd'hui, le "moule est cassé". Les automobiles conçues à la convergence des algorithmes informatiques se ressemblent toutes et on risque d'attendre longtemps un nouveau trait de génie.

Austin Mini
 Consultez la fiche complète de la Austin Mini

Austin-Healey 3000 Mk II - 1961

Lorsque le patron d'Austin, sir Leonard Lord, prend la mesure du marché américain prometteur pour les petits roadsters anglais, il conclut un accord avec le petit constructeur Donald Healey pour la conception de la future Austin-Healey 100.
C'est un succès immédiat. Nous présentons ici la "big Healey", et son moteur 6 cylindres de 132 chevaux, bien plus que ses concurrentes. Aujourd'hui encore, la big Healey atteint des sommets dans les ventes.

Austin-Healey 3000 Mk II
 Consultez la fiche complète de la Austin-Healey 3000 Mk II

Jaguar Type E - 1961

La Jaguar Type E reste l'icône des années 60 en matière d'automobile. Look inimitable, performances ébouriffantes la Type E des fils des beaux quartiers n'a pas fini de faire tourner les têtes. La faute au dessin magique de sir William Lyons et au moteur 6 cylindres en ligne XK tout aussi magique. Elle fait la une des magazines, parade dans les films et triomphe sur les circuits. Aujourd'hui les collectionneurs se l'arrachent.

Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster)
 Consultez la fiche complète de la Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster)

Jensen C-8V - 1962

Jusqu'alors sous-traitant automobile, Jensen va créer toute une série de GT brillantes avec deux recettes simples adaptées à ses budgets modestes. Une carrosserie en matériaux composites, facile à réaliser en petite série et un moteur V8 américain très puissant déjà disponible. Résultat, des automobiles particulièrement performantes et séduisantes. Le modèle suivant, l'Interceptor, reste le plus connu.

Jensen C-8V
 Consultez la fiche complète de la Jensen C-8V

Lotus Seven - 1957

Avec la Seven, Lotus pousse encore plus loin le principe de l'ultra-légéreté. Avec cet habitacle réduit au strict minimum, n'importe quel moteur de série lui procure des accélérations et des performances de malade.

Lotus Seven S1
 Consultez la fiche complète de la Lotus Seven S1

MG B - 1962

Avec la MGB, MG propose probablement son modèle le plus abouti dans le concept de petit cabriolet sportif. Avec une ligne racée et équilibrée, il intègre tout ce qui fait le succès de ce genre de modèle, sans oublier un minimum de confort pour la rendre supportable sur de longs trajets. La clientèle ne s'y trompe pas et elle est vendue à 500 000 exemplaires, dont une grande partie aux USA.

MG B (MGB)
 Consultez la fiche complète de la MG B (MGB)

Morgan Plus 8 - 1968

Morgan est un constructeur vraiment à part. Il a décidé de conserver les mêmes recettes, à savoir un petit roadster surbaissé, léger et très bien motorisé. Le look est presque toujours le même, pourquoi en changer ? Et jusqu'aux années 2000, si le châssis est bien en acier, la structure reste en frêne revêtue de tôles d'acier ou d'aluminium.
Nous avons choisi ce modèle Plus 8 le plus méchant, propulsé par le moteur V8 Rover qui transforme la frêle embarcation en catapulte.

Morgan Plus 8
 Consultez la fiche complète de la Morgan Plus 8

Sunbeam Alpine - 1959

C'est la plus jolie, mais pas forcément la plus brillante. La ligne imaginée dans les bureaux d'étude internes par Kenneth Howes, venu de chez Ford est particulièrement élégante, mélange de distinction italienne et d'ailerons à l'américaine : une Ford Thunderbird en réduction.
Malheureusement, les moteurs sont assez ordinaires.

Sunbeam Alpine
 Consultez la fiche complète de la Sunbeam Alpine

Triumph TR4 - 1961

La Triumph TR4, est dessinée par Giovanni Michelotti. Comme toujours, c'est une réussite. La ligne de ce grand cabriolet sportif est bien plus moderne et statutaire que les petits roadsters "à minet" habituels.
Tandis que les prochaines TR seront équipées d'un nouveau moteur 6 cylindres plus costaud, Triumph proposera sa petite Spitfire animée, elle, d'un 4 cylindres. Si l'on ajoute l'Herald à celles-ci, Triumph va devenir le spécialiste de ce genre de petits bolides plaisir.

Triumph TR4
 Consultez la fiche complète de la Triumph TR4


Notre dossier sur les anglaises des années 60

- 1- le trop plein
- 2 - les swinging sixties

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER