Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Guide Automobile

logo Jaguar
logo Jaguar
(doc. Jaguar)

abonnement
Cliquer pour s'abonner


Publicité


 

Urgences

Publicité
Publicité

Guide Tourisme France

Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster) (1961)

Très rapide, pas trop chère et un peu snob, la Jaguar Type E est emblématique des classes aisées des années 60. Elle est présentée au salon de Genève de mars 1961. Elle doit succéder à la très sportive Type D.

Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster)
Jaguar Type E roadster 3.8
(doc. Yalta Production)

La Jaguar Type E connaît un accouchement douloureux lié à l'incendie de l'usine Jaguar de Browns Lane en février 1957. Elle est conçue par l'équipe de Bill Heynes qui doit trouver une alternative routière à la très brillante Type D, alors que la XK150 se fait vieille. Le résultat sera cette ligne étonnante, sans comparaison avec ce qui ce fait d'autre dans le genre. Enzo Ferrari lui-même la qualifie de plus belle voiture du monde.
La Type E est une voiture très moderne, avec une coque autoporteuse, 4 roues indépendantes et 4 freins à disque. Les suspensions arrière, sophistiquées, sont indépendantes à freins inboard. Elles seront adoptées sur les modèles suivants.
Elle hérite du moteur XK 3.8 qui a largement fait ses preuves.
Avec un prix étonnamment bas à ce niveau, la Type E va s'inscrire durablement dans le paysage automobile.

Plusieurs versions de Jaguar Type E


La première série de Type E est fabriquée de 1961 à 1967. Elle n'est baptisée Serie 1 que rétrospectivement.
Elle est d'abord propulsée par le moteur XK 3,8 Litres 6 cylindres de 3,8 porté ensuite à 4,2 litres en 1965.
Les modèles sont déclinés en coupé (FHC ou Fixed Head Coupé) ou en convertible (OTS - Open Two Seater), puis aussi en coupé 2+2 à partir de 1966 sur un châssis à empattement rallongé. Les phares sont recouverts d'un carénage, les clignotants avant et les feux arrière se trouvent au dessus des pare-chocs.
La Série 2, apparue à l'automne 1968, reçoit d'importantes modifications esthétiques pour se conformer à la législation du juteux marché américain.
En 1971, la Série 3 est animée par un nouveau moteur V12 qui requiert une grande calandre pour le rafraîchir. Le coupé 2 places n'est plus fabriqué à partir de la Série 3.

Succès en compétition


Légère et performante, elle brille pendant plusieurs années dans les compétitions, sauf en rallye où sa grande carcasse manque d'agilité. La Type E affronte avec succès les Ferrari et Aston Martin, ses principales rivales.
La première victoire est celle de Graham Hill à Oulton Park en 1961 où il s’impose devant l’Aston Martin DB4GT d’Innes Ireland.
En 1962 la Type E termine les 24 Heures du Mans à une très belle 4ème place au classement général aux mains de Salvadori et Cunningham.

année de sortie
1961
année d'arrêt
1967
nb. d'exemplaires
15 500

Jaguar Type E roadster 3.8

Jaguar Type E roadster 3.8
Jaguar Type E roadster 3.8
(doc. Yalta Production)
Jaguar Type E roadster 3.8
Jaguar Type E roadster 3.8
(doc. Yalta Production)
Jaguar Type E roadster 3.8
Jaguar Type E roadster 3.8
(doc. Yalta Production)
Jaguar Type E roadster 3.8
Jaguar Type E roadster 3.8
(doc. Yalta Production)
Jaguar Type E roadster 3.8
Jaguar Type E roadster 3.8
(doc. Yalta Production)
Jaguar Type E roadster 3.8
Jaguar Type E roadster 3.8
(doc. Yalta Production)

Jaguar Type E roadster 4.2

Jaguar Type E roadster 4.2
Jaguar Type E roadster 4.2
(doc. Yalta Production)
Jaguar Type E roadster 4.2
Jaguar Type E roadster 4.2
(doc. Yalta Production)
Jaguar Type E roadster 4.2
Jaguar Type E roadster 4.2
(doc. Yalta Production)
Jaguar Type E roadster 4.2
Jaguar Type E roadster 4.2
(doc. Yalta Production)

Fiche technique

Type de transmission : Propulsion

La Jaguar Type E 3.8 est propulsée par un moteur 6 cylindres en ligne, bloc fonte et culasse en alliage, 3871 cm3, vilebrequin à 7 paliers, double arbre à cames en tête, 3 carburateurs SU HD8. Il développe 265 chevaux SAE à 5500 tr/mn (22 cv fiscaux). Il est couplé à une boîte de vitesses manuelle Moss à 4 rapports (1ere non synchronisée) et différentiel autoboquant.
Les suspensions avant sont indépendantes à triangles superposées, barres de torsion longitudinales et barre stabilisatrice. Les suspensions arrière sont indépendantes à triangles inférieurs, demi-arbres de transmission supérieures et 4 ressorts hélicoïdaux.
Les 4 freins sont à disque (inboard à l'arrière).
La voiture pèse 1200 kg et la vitesse maxi est de 240 km/h.
En 1965, la version 4.2 est propulsée par un moteur de 4235 cm3 développant 265 chevaux à 5400 tr/mn.

La Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster) en collection

Une idée de prix * :

Vendue 138 000 € (Bonhams, Grand Palais, Paris février 2020)
Vendue 161 000 € (RM Sotheby's, Paris, février 2020)
Vendue 103 704 € (Artcurial, Paris, octobre 2019)
Vendue 203 832 € (Artcurial, Rétromobile Paris, 2019)
Vendue 143 750 € (Bonhams, Paris, 2018)
Vendue 74 750 € (RN Sotheby's, Paris 2018)
Vendue 154 200 € (Bonhams, Paris février 2017)
Vendue 88 700 € (Bonhams, Paris février 2017)
Vendue 180 000 € (Leclere, Drouot Paris, octobre 2016)
Vendue 107 280 € (Artcurial, novembre 2016 Paris)Vendue Vendue 95 649 € (3,8l, Bonhams Goodwood, mars 2106)
Vendue 146 432 € (Bonhams Quail Lodge, 2015)
Vendue 218 500 € (Bonhams Paris, 2015)
Vendue 79 864 € (3.8l, Artcurial LMC, 2014)

* Attention

ce montant relevé lors d'une ou plusieurs transactions pour un modèle équivalent est destiné à compléter la présentation à nos lecteurs de cette Jaguar mais n'a pas valeur d'estimation.
"Vendue" correspond à une vente réellement effectuée pour ce modèle ou un modèle comparable.

Autres versions consultables6 versions consultables :

Jaguar Type E
Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster)
Jaguar Type E
Jaguar Type E FHC - Fixed Head Coupé
Jaguar Type E
Jaguar Type E Série II roadster
Jaguar Type E
Jaguar Type E série II coupé 2+2
Jaguar Type E
Jaguar Type E série III OTS (roadster)
Jaguar Type E
Jaguar Type E "49FXN" Low Drag

DossiersVoir aussi :

Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster)
Le grand spectacle du Tour Auto 2014
Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster)
Vente aux enchères Leclere à Drouot
Jaguar Type E OTS - Open Two Seater (roadster)
Les anglaises des années 60 : 2 - les swinging sixties
 Jaguar
Jaguar50 modèles et 387 photos consultables pour Jaguar
Jaguar est un constructeur anglais créé en 1922 sous le nom de Swallow Sidecar & Coachbuilding
... [Lire la suite]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER