Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Marques Fiches Associations Agenda
Menu général Marques Fiches
Guide Automobile
Publicité

logo Plymouth
logo Plymouth
(doc. Yalta Production)


Publicité

abonnement

Clubs et associations dédiés

 ACCF - American Car Club de France
Nous sommes le 1° club européen de voitures américaines avec plus de 2000 voitures. Nous existons depuis plus de 30 ...
 American Car Club de France Nord-Pas de Calais / Picardie
Club de possesseurs de voitures de marque américaine. Conseil aux adhérents et organisation d’événements ...
 American Car Legend du Limousin
Club multimarques ...

Marques Amérique Marques France
Marques Europe
Marques Asie

Anciennes Plymouth

(les autres constructeurs en cliquant dans la colonne de droite > )

Plymouth

Plymouth est un constructeur américain créé par Chrysler en 1928 pour élargir le segment des voitures populaires et faire notamment concurrence aux populaires Chevrolet et Ford.

Modèles innovants


Dans les années 30, Plymouth séduit par ses prix raisonnables, mais aussi par une certaine modernité. En 1931, Plymouth est la première grande marque à équiper ses transmissions d’une roue libre (Freewheeling), qui permet à la voiture de ne pas être freinée par le moteur lorsqu’on relâche l'accélérateur.
Plymouth adopte les freins hydrauliques sur les quatre roues, un moteur lubrifié sous pression, des pistons en aluminium. La même année Plymouth introduit également le moteur Floating Power, monté sur silentblocs en caoutchouc. Chrysler adopte ce système dès 1932 et en Europe, la licence est vendue à Citroën qui l’applique à son fameux Moteur Flottant.

PA, PB, PC


En 1931, Plymouth propose la PA, 4 cylindres, un succès commercial qui fait passer Plymouth devant Buick, avec pour la première fois plus de 100 000 exemplaires vendus. Le constructeur est le 3e des USA.
Cette année-là, une Plymouth PA prise au hasard sur la chaîne de Detroit pilotée par Louis B. Miller, et son co-pilote Louis Pribek, part de San Francisco pour rejoindre New York et retour en 5 jours, 12 heures et 9 minutes, pulvérisant le dernier record de 9 heures et demie.
En 1931, alors que le marché automobile américain s'effondre, Plymouth est le seul constructeur dont les ventes sont en augmentation.
En 1932, la PB est le dernier 4 cylindres de la marque (jusqu’en 1971).
En 1933, le moteur 6 cylindres de la PC remplace celui de la PB.
En 1934, la millionième Plymouth sort des chaînes au mois d’août.

3e constructeur des États-Unis


Après-guerre, la marque est ainsi le 3e constructeur des États-Unis, avec des modèles accessibles et de taille raisonnable, comme la Signet et la Valiant.
Avec le beau coupé Barracuda, Plymouth entre dans le club à la mode des muscle car.
Dans les années 60-70, Plymouth propose 3 gammes :
- Compact sized : Valiant, Signet ou Barracuda,
- Intermediate sized : Belvedere, Road Runner, Satellite, Sport Satellite ou GTX,
- Full sized : Fury.

Distribuée en France par Simca


D'une taille plus modeste que la moyenne de la production américaine, moins chères et moins gloutonnes, les Plymouth Compact sont plus ou moins compatibles avec le marché Européen. C'est le cas des Valiant qui sont notamment distribués en Europe via le réseau Simca dont Chrysler prend le contrôle en 1962.
Ce n'est donc pas une surprise de trouver parfois des plaques Simca sous leurs capots.

Des difficultés à la fin des années 70


A la fin des années 70, la première crise du pétrole et les nouvelles réglementations sur la pollution sonne le début de la fin pour les grosses américaines, c'est notamment la fin des muscle cars qui avaient pris une part importante des ventes. Plymouth est à la peine et descend à la 7e place des constructeurs.
L'Horizon (une sorte de Simca 1100), une sub-compacte, c'est-à-dire une voiture minuscule pour le Nouveau Continent apparaît sans déclencher un raz de marée commercial.
Désormais sans image particulière, Plymouth disparaît dans les années 1980 au milieu de la déroute financière du groupe Chrysler.

Musée Automobile Virtuel

Descriptions, fiches techniques, versions et photos des anciens modèles consultables pour Plymouth

(consulter la fichecliquez sur la photo du modèle pour consulter la fiche)
 

Plymouth PC
Plymouth PC (1933)
[3 photos]
Plymouth P7/P8
Plymouth P7/P8 (1939)
[10 photos]
Plymouth P18 Special Deluxe
Plymouth P18 Special Deluxe (1949-1950)
[2 versions, 19 photos]
Plymouth Belevedere, Plymouth Fury 58
Plymouth Belevedere, Plymouth Fury 58 (1958)
[9 photos]
Plymouth Valiant 64
Plymouth Valiant 64 (1964)
[10 photos]
Plymouth Valiant Barracuda
Plymouth Valiant Barracuda (1964-1967)
[11 photos]
Plymouth Fury III
Plymouth Fury III (1965-1968)
[11 photos]
Plymouth Satellite Hemi
Plymouth Satellite Hemi (1965-1966)
[6 photos]
Plymouth Valiant Signet
Plymouth Valiant Signet (1965)
[5 photos]
Plymouth Barracuda II
Plymouth Barracuda II (1967-1969)
[3 versions, 21 photos]
Plymouth Valiant Signet 1967
Plymouth Valiant Signet 1967 (1967)
[5 photos]
Plymouth Hemi Cuda 1970
Plymouth Hemi Cuda 1970 (1970)
[5 photos]
Plymouth Volaré
Plymouth Volaré (1975-1980)
[5 photos]
Plymouth Prowler
Plymouth Prowler (1997-2001)
[3 photos]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association