Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Guide Automobile

logo Opel
logo Opel
(doc. Yalta Production)

abonnement
Cliquer pour s'abonner


Publicité


 

Urgences

Publicité
Publicité

Guide Tourisme France

Opel Manta 400 (1981)

L'Opel Manta 400 est une automobile sportive à propulsion destinée aux rallyes en groupe B.

Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)

L'arrivée de la Manta 400 en rallye


En 1989, Opel avait présenté sur les rallyes son Ascona 400. Celle-ci remporte quatre rallyes internationaux et permet au constructeur allemand d’être vice-champion du monde des constructeurs en 1982, tout en permettant à Walter Röhrl d’obtenir le titre cette même saison. Avec la Manta 400, Opel espère poursuivre le succès dans un Groupe B qui est devenu plus exigeant.
La Manta 400 est conçue sous la direction de Tony Fall, ancien pilote et désormais directeur de l'écurie usine d'Opel. La voiture a fait ses débuts au Royaume-Uni. C'est à cette époque que Jimmy McRae participait à l'Opel Ascona 400. Fall était convaincu qu'il pourrait rendre la Manta compétitive en quelques mois, mais il a fallu attendre jusqu'en 1983 pour que la FISA l'approuve officiellement.

Carrosserie en partie en Kevlar


Contrairement à l'Ascona 400, la Manta utilise pleinement les panneaux de carrosserie en Kevlar; le panneau avant, les ailes avant, le capot, les portes, les arches arrières, le capot de coffre, le becquet et même les porte-phares sont tous fabriqués dans ce matériau ultra-léger. Cela permet de gager au total 80 kg.
Pour améliorer la répartition des masses, le moteur a été reculé de 6 cm.
Le moteur à culasse Cosworth utilisé pour la compétition produit 275 ch en phase 3, contrairement à la version "civile" (ici, la blanche), qui ne dispose que de 144 ch.

Des succès en compétition


La nouvelle voiture fait ses débuts mondiaux en Corse en 1983, pilotée par Guy Fréquelin.
L'Opel Manta remporte le Championnat de France des Rallyes 1983 et figure très honorablement dans plusieurs rallyes ainsi que le Paris-Dakar. Elle ne parvient toutefois pas à prendre le dessus sur les nouvelles venues spécialement conçues pour ce type de compétition comme l'Audi Quattro ou la Lancia 037.
Ari Vatanen, Henri Toïvonen, Jimmy Mc Rae ou Guy Fréquelin ont notamment fait leurs armes sur la Manta 400.

année de sortie
1981
année d'arrêt
1984
nb. d'exemplaires
245

Année du modèle présenté : 1983

Opel Manta 400

Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)
Opel Manta 400
Opel Manta 400
(doc. Yalta Production)

Fiche technique

Type de transmission : Propulsion

L'Opel Manta 400 est animée par un moteur 4 cylindres en ligne, 2410 cm3, 16 soupapes et injection Bosch L-Jetronic développant 144 ch à 5200 tr/mn (la version compétition délivre jusqu'à 275 ch à 7200 tr/mn). Il est couplé à une boîte de vitesses manuelle Getrag à 5 rapports.
Elle est équipée d'un pont arrière autobloquant et de 4 freins à disque.

La Opel Manta 400 en collection

Cette Manta 400 (la bleue) présentée à Automédon 2019 est l'exemplaire authentique qui a remporté le Championnat de France des Rallyes 1983 aux mains de Guy Fréquelin. L'intérieur du pavillon est signé des différents pilotes qui l'ont utilisée.

Autres versions consultables4 versions consultables :

Opel Manta B
Opel Manta B
Opel Manta B
Opel Manta GT/E (série B)
Opel Manta B
Opel Manta GSI (série B)
Opel Manta B
Opel Manta 400

DossiersVoir aussi :

Opel Manta 400
Automédon 2019 : chevrons et beaucoup d'autres bonnes choses
 Opel
Opel47 modèles et 328 photos consultables pour Opel
Opel est un constructeur allemand fondé dans la seconde moitié du 19e siècle par Adam
... [Lire la suite]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER