Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Guide Automobile

logo Triumph
logo Triumph
(doc. Yalta Production)


abonnement
Cliquer pour s'abonner



 

Urgences

Publicité
Publicité

Guide Tourisme France

Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet) (1980)

La Triumph TR7 est un coupé 2 places et un cabriolet sportif.

Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
(doc. Yalta Production)

En 1980, la Triumph TR7 renoue enfin avec ce qui a fait le succès de ses aînées, le cabriolet.
Son dessin est du à Giovanni Michelotti qui y est beaucoup dans la réussite stylistique des Triumph précédentes.
De l'avis général, cette version est bien plus réussie que le coupé.

La décadence des Triumph


Le moteur 6 cylindres des anciennes TR est remplacé ici par un 4 cylindres développant 105 ch, le plastique remplace le bois dans un habitacle pas très soigné.
La Triumph TR7 se vend très bien aux USA, mais connaît rapidement les mêmes problèmes de qualité que les autres productions de British Leyland.
La Triumph TR7 (et TR8) qui avait déjà bien entamé le style du roadster anglais, sera l'un des derniers modèles du genre.

Plusieurs versions


Pour anticiper la législation américaine de plus en plus contraignante sur le plan de la sécurité, la TR7 est d'abord envisagé comme un simple coupé fermé en 1975 (Fixed Head Coupé).
En 1977, cette version découvrable est proposée pour les nostalgiques des "cheveux au vent". Il ne s'agit que d'une petite capote souple repliable sur le sommet du toit. On est encore loin du charme d'un cabriolet.
En 1978, Triumph envisage la TR7 Sprint de 127 chevaux, équipée d'une culasse 16 soupapes et d'une boîte à 5 rapports, mais la production ne peut réellement démarrer.
Enfin, en 1979, apparaît la version Drophead Coupe (cabriolet).
En 1980, le constructeur propose une version équipée du V8 Rover, la TR8. Elle n'est vendue qu'à 2815 exemplaires.
Contrairement aux versions européennes, les versions destinées aux USA sont pourvues des inévitables pare-chocs énormes et de répétiteurs de clignotants sur les ailes avant.
La production est la suivante :
- Triumph TR7 Coupé (1975-1981) : 112 368 exemplaires
- Triumph TR7 Sprint coupé (1977) : 60 exemplaires
- Triumph TR7 Cabriolet (juin 1979 à mai 1981) : 28 864 exemplaires

année de sortie
1980
année d'arrêt
1981
nb. d'exemplaires
28 864

Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)

Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
(doc. Yalta Production)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
(doc. Yalta Production)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
(doc. Yalta Production)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
(doc. Yalta Production)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
(doc. Yalta Production)
 

Fiche technique

Type de transmission : Propulsion

La Triumph TR7 est propulsée par un moteur en position longitudinale, 4 cylindres en ligne incliné à 45°, 1998 cm3, arbre à cames en tête, 8 soupapes, 2 carburateurs SU. Il développe 105 chevaux à 5500 tr/mn (10 cv fiscaux). Il est couplé à une boîte de vitesses mécanique à 4 rapports synchronisés.
Les suspensions sont indépendantes à triangles superposés à l'avant et ressort hélicoïdaux et à 4 bras tirés et ressorts hélicoïdaux à l'arrière.
Les freins avant sont à disque et les freins arrière à tambour.
La vitesse maxi est de 183 km/h.

Autres versions consultables2 versions consultables :

Triumph TR7
Triumph TR7 découvrable
Triumph TR7
Triumph TR7 Drophead Coupé (cabriolet)
 Triumph
Triumph29 modèles et 208 photos consultables pour Triumph
Triumph Motor Company est un constructeur anglais fondé en 1890 à Coventry par les entrepreneurs
... [Lire la suite]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER