Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Guide Automobile

logo Triumph
logo Triumph
(doc. Yalta Production)

abonnement
Cliquer pour s'abonner


Publicité


 

Urgences

Publicité
Publicité

Guide Tourisme France

Triumph Spitfire Mk III (1967)

Succédant à la Triumph Spitfire Mk II, la Spitfire Mk III correspond à une évolution mécanique et esthétique importante du modèle.

Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)

La Triumph Spitfire est un petit roadster conçu à moindre coût par l'ingénieur en chef Harry Webster plus ou moins sur la base de l'Herald. Vendue à un prix modéré, elle cible une clientèle jeune (et surtout américaine) qui ne peut se payer la TR ou un modèle de la concurrence.
Avec la Mk III, Triumph améliore son modèle à succès sur tous les plans.

Le charme latin dans un roadster anglais


L'attrait principal de la Spitfire vient de sa carrosserie dessinée par le talentueux Giovanni Michelotti. Ses grandes ailes avant proéminentes et son poste de pilotage repoussé vers l'arrière lui confèrent un indéniable dynamisme.
Mais pour se conformer à la législation américaine (les 3/4 du marché), cette nouvelle version se reconnaît immédiatement à son grand pare-chocs avant remonté sous les phares. Tant pis pour les amateurs de calandre. Et si souvent les lifting alourdissent le coup de crayon d'origine, là c'est l'inverse. L'avant ainsi affiné gagne en élégance : une vraie réussite
Dans le même temps, la capote est grandement améliorée. Ceux qui ont roulé par temps de pluie avec les versions précédentes apprécieront.

La mécanique est vitaminée


Les 67 chevaux de la Mk II, malgré la légèreté de l'auto, ne pouvaient faire des miracles et transformer une Spitfire en avion (malgré son nom). Cette fois les ingénieurs lui greffent une nouvelle culasse avec des tubulures d'admission mieux conçues, des soupapes plus grandes et deux carburateurs SU HS2, le tout sur un moteur réalésé à 1300 cm3.
Avec 75 chevaux, la voiture est cette fois relativement dynamique. Il faudra toutefois compter sur une boîte de vitesses un peu rétive et sur des suspensions arrière capables de réserver des surprises.

année de sortie
1967
année d'arrêt
1970
nb. d'exemplaires
63 320

Triumph Spitfire Mk III

Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)
Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)
Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)
Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)
Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)
Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)
Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)
Triumph Spitfire Mk III
Triumph Spitfire Mk III
(doc. Yalta Production)

Fiche technique

Type de transmission : Propulsion

La Triumph Spitfire Mk III est propulsée par un moteur 4 cylindres en ligne de 1296 cm3, 2 carburateurs SU HS2. Il développe 75 ch DIN à 6000 tr/mn. Il est couplé à une boîte de vitesses à 4 rapports synchronisés. En option, overdrive à commande électrique sur les 3e et 4e rapports.
Elle est construite sur un châssis cadre en X assez classique.
Les suspensions avant sont indépendantes à leviers superposés, ressorts hélicoïdaux et barre antiroulis et les suspensions arrière à demi-essieux oscillants, ressort transversal à lames et bras stabilisateurs.
Les freins avant sont à disque et les freins arrière à tambour.
La vitesse maxi est de 160 km/h.

 Triumph
Triumph30 modèles et 215 photos consultables pour Triumph
Triumph Motor Company est un constructeur anglais fondé en 1890 à Coventry par les entrepreneurs
... [Lire la suite]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER