Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Guide Automobile

Sur la route, padam, padam...
Sur la route, dala dala lalalala...
(doc. Yalta Production)

abonnement
Cliquer pour s'abonner


Publicité


 

Urgences

Publicité
Publicité

Guide Tourisme France

Exagon Furtive-eGT (2013)

Présentée en 2010 au Mondial de Paris sous forme de concept-car, le prototype roulant Exagon Furtive-eGT apparaît plus concrètement en 2012. C'est une automobile sportive électrique de grand luxe aux performances ébouriffantes capable d'emmener ses 4 passagers et leurs bagages sur près de 800 km. Et elle est française.

Exagon Furtive-eGT
Exagon Furtive-eGT
(doc. Yalta Production)

Conçue et construite par la société française Exagon Motors basée à Magny-Cours, l'Exagon Furtive-eGT intègre des solutions techniques de très haut niveau pour en faire une des plus rapide GT électrique du marché.

Technologie de pointe


La structure et la carrosserie de la voiture sont en carbone, tandis qu'à l'avant et à l'arrière, deux faux-châssis en aluminium supportent les trains roulants et la motorisation.
Elle est propulsée par deux moteurs Siemens à refroidissement liquide d'une puissance de 148 kW chacun (pour un total d'environ 402 chevaux). Pour tirer un maximum de performance, et contrairement à la plupart des modèles électriques, ces moteurs sont couplés à une boîte de vitesses à 3 rapports. Celle-ci, baptisée WCT (Without Cut Torque), est conçue par Exagon pour éviter les ruptures de couple à chaque changement de rapport.
Disposée sous le plancher, la batterie lithium-ion qui équipe la Furtive-eGT est conçue et fabriquée par Saft. Elle est issue de la conquête spatiale et délivre 53 kWh.
L'autonomie promise est de 307 km, mais en option un petit moteur thermique permet de l'étendre à 734 km. Il s'agit d'un générateur tournant à vitesse constante pour produire l'électricité nécessaire à la recharge de la propulsion.

De Furtive à éphémère


Malheureusement, la Furtive ne verra pas le jour. Exagon n'a pas trouvé d'investisseurs capables de supporter le projet. Malgré l'état très avancé du projet, une soixantaine de pré-commandes, la participation très active de 3 poids lourds industriels, Michelin, Saft et Siemens, le budget nécessaire à la mise en production n'a pas été réuni, probablement à la suite du désistement des pouvoirs publics.
Une nouvelle fois, il n'y aura pas de constructeur automobile français en lice.

Vente d'Exagon Motors à Max Mamers


Exagon Motors est un constructeur français fondé par Luc Marchetti et principalement connu pour construire les bolides du e-Trophée Andros.
Le tribunal de commerce de Nevers a prononcé la mise en liquidation judiciaire d'Exagon le 15 juillet 2019.
Max Mamers, le fondateur du Trophée Andros, via sa société Max Mamers Management a racheté la société. Outre le Trophée Andros, on lui doit l'organisation d'une douzaine d'événements dont les Classics Days.

sortie
2013
arrêt
2019
 

Exagon Furtive-eGT

Exagon Furtive-eGT
Exagon Furtive-eGT
(doc. Yalta Production)
Exagon Furtive-eGT
Exagon Furtive-eGT
(doc. Yalta Production)
Exagon Furtive-eGT
Exagon Furtive-eGT
(doc. Yalta Production)
Exagon Furtive-eGT
Exagon Furtive-eGT
(doc. Yalta Production)
Exagon Furtive-eGT
Exagon Furtive-eGT
(doc. Yalta Production)
 

Fiche technique

Type de transmission : Propulsion

La Furtive eGT est propulsée par deux moteurs Siemens en position centrale arrière Inside e-Car à refroidissement liquide de 148 kW sous 400 volts et un couple de 516 Nm. Ils sont couplés à une boîte de vitesses à couple constant et à 3 rapports WCT (Without Cut Torque)
Les moteurs sont alimentés par des batteries SAFT Lithium-ion sans effet de mémoire de 53 kWh
Les suspensions sont indépendantes à doubles triangles superposés en aluminium (procédé Cobapress).
Les freins sont à disque ventilé Beringer.
La voiture pèse 1640 kg, la vitesse maxi est de 250 km/h (bridée électroniquement) et les 100 km/h sont atteints en seulement 3,5 secondes.

DossiersVoir aussi :

Exagon Furtive-eGT
Histoire de la voiture électrique - mythe ou réalité
 divers France
divers France33 modèles et 184 photos consultables pour divers France
Nous présentons ici des modèles isolés. Il s'agit principalement des petits constructeurs, certains n
... [Lire la suite]

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Publicité

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER