Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 retour Accueil    sommaire Dossiers  
Guide Automobile
Publicité

Char Saint-Chamond M2
Char Saint-Chamond M2
(doc. Yalta Production)
Publicité

abonnement
Cliquer pour s'abonner

Publicité

 

Urgences

Publicité

Guide Tourisme France

Défilé du 14 juillet - les chars et les camions de la Première Guerre Mondiale

12 juillet 2017

Le défilé du 14 juillet 2017 est l'occasion de célébrer l'amitié franco-américaire avec la commémoration de l'entrée en guerre des Etats-Unis en avril 1917.
Pour cette célébration, outre le détachement de 145 "sammies", le défilé inclut des véhicules militaires de l'époque.
Alors, on a fouillé dans nos archives pour vous proposer un guide spécial.
Et si nous avons fait quelques erreurs, n'oubliez pas, comme le disaient Boris Vian et Coluche, "On n'est pas là pour se faire engueuler, On est là pour voir le défilé".

Char Schneider CA1 - 1916

Pour les chars, impossible de se tromper, les deux seuls survivants des premiers modèles français sont au Musée de Saumur. Il s'agit du Schneider et du Saint-Chamond. Et même si les Champs-Elysées sont bien plus plats que les tranchées de 14, la distance à parcourir se fait au pas du boeuf.
En 1916, l'Etat-major espère enfin percer les lignes ennemies, si solidement retranchées, grâce à cette nouvelle arme : le char. Mais entre les espoirs et la réalité, il y a les limites de la technologie disponible à l'époque. Certes, le char emporte un arsenal redoutable, certes, il bénéficie d'un blindage sécurisant, mais sa mécanique est largement insuffisante pour le poids du monstre qui n'avance qu'à 4 kilomètre/heure... quand il avance.
Le char Schneider est le premier à entrer en service dans l'armée française. Cet exemplaire est l'unique rescapé.

Char Schneider CA1
 Consultez la fiche complète de la Char Schneider CA1

Char Saint-Chamond - 1916

Le char Saint-Chamond, plus grand et mieux équipé que le Schneider, ne fera malgré tout pas mieux. Là aussi, c'est le seul rescapé.

Char Saint-Chamond M2
 Consultez la fiche complète de la Char Saint-Chamond M2

Renault char léger FT - 1917

Après l'échec des chars lourds, Léviathan échoués au milieu des tranchées, voici le char léger Renault FT. Mobile et fiable, tellement intéressant pour appuyer les troupes qu'on le retrouve sur tous les continents et jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale.

Renault char léger FT
 Consultez la fiche complète de la Renault char léger FT

Latil TAR - 1913

L'Armée française s'équipe de tracteurs Latil, déjà à 4 roues motrices et directrices, capables de se frayer un chemin sur les terrains lunaires du front bombardé en permanence.

Latil TAR
 Consultez la fiche complète de la Latil TAR

Renault EG15 - 1914

Semblable au tracteur Latil, le tracteur Renault répond au même usage.
Il a la lourde tâche de tirer sur les différents champs de bataille un canon à longue portée 155 mm de 15 tonnes.

Renault EG15
 Consultez la fiche complète de la Renault EG15


Mais oui, il existe de doux dingues pour retaper et conduire un tel engin, poursuivi par un canon de 155 !

Les camions de la Voie Sacrée

Maintenant, il est temps de parler de la Voie Sacrée. Des milliers de camions font la navette jour et nuit et par tous les temps sur la Voie Sacrée pour approvisionner le front en hommes, en vivres et en munitions. Parmi ceux-ci, 15 000 Berliet CBA et 6000 Peugeot sont utilisés, mais aussi des Schneider, des De Dion Bouton...
Des équipes de cantonniers entretiennent la route en permanence.
Chaque camion est séparé du suivant de 14 secondes et lorsque l'un deux tombe en panne, on le pousse dans le fossé pour ne pas interrompre la noria.


Berliet CBA
 Consultez la fiche complète de la Berliet CBA



Peugeot 1525
 Consultez la fiche complète de la Peugeot 1525

Les taxis de la Marne

En septembre 1914, un millier de taxis Renault achemine un bataillon pour stopper l'ennemi qui est à portée de bottes de Paris. Après coup, les historiens ne sont plus si certains du rôle prépondérant des taxis de la Marne, mais l'histoire reste belle.

Renault type AG
 Consultez la fiche complète de la Renault type AG


Et si les taxis de la Marne ne font pas partie du défilé, ils sont encore dans toutes les mémoires.

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

 retour Accueil    sommaire Dossiers  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine