Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobile
logo Citroën
logo Citroën
(doc. Citroën)
abonnement
Cliquer pour s'abonner
Musée Automobile Virtuel

Autochenille Citroën P17 (1931)

Autochenille Citroën P17
Autochenille Citroën P17
(doc. Yalta Production)

Autochenille Citroën P17

L'Autochenille Citroën P17 est construite sur une base de Citroën C4F et la Citroën P19 sur une base de Citroën C6, toutes les 2 munies d'un train arrière à chenille imaginé par Alphonse Kégresse.
André Citroën lance entre-deux-guerres des expéditions à travers l'Afrique puis l'Asie pour démontrer les qualités de ses automobiles. Les P17 et P19 ont notamment parcouru plus de 12 000 km lors de la célèbre Croisière Jaune, de Beyrouth à Pékin.
La P17 est propulsée par un 4 cylindres de 1628 cm3 pour 30 ch.
La P19 est propulsée par un 6 cylindres de 2442 cm3 pour 42 ch.
Ce type de véhicule sera utilisé à des fins militaires, notamment dans les conflits d'Europe centrale avant la seconde guerre mondiale.

Autres versions consultables2 versions consultables :

sortie
1931
arrêt
1933
 

Autochenille Citroën P17

Autochenille Citroën P17
Autochenille Citroën P17
(doc. Yalta Production)
 Autochenille Citroën P17
Autochenille Citroën P17
(doc. Yalta Production)
Autochenille Citroën P17
Autochenille Citroën P17
(doc. Yalta Production)
 Autochenille Citroën P17
Autochenille Citroën P17
(doc. Yalta Production)
Autochenille Citroën P17
Autochenille Citroën P17
(doc. Yalta Production)
 

Autres versions consultables2 versions consultables :

Autochenille Citroën P17 et P19
Autochenille Citroën P17
Autochenille Citroën P17 et P19
Autochenille Citroën P19
 Citroën
Fondé par André Citroën en 1919, Citroën est un constructeur automobile français qui s'est régulièrement distingué par des modèles d'avant-garde : Traction, 2 cv, DS, CX... et sa fameuse technologie de suspensions hydropneumatiques.
Au sortir de la Première guerre mondiale, André Citroën, de retour des Etats-Unis lance la construction à la chaîne et le type A, particulièrement bon marché pour l'époque, ensuite viendra au milieu des années 20 la première voiture à coque "tout acier", la B14, légère, solide et économique.
Pendant une dizaine d'années, la société grandit vite, propose un large catalogue de modèles populaires et se livre à une guerre commerciale sans répit avec l'autre grand constructeur français, Louis Renault.
Mais dans la période critique des années 30, André Citroën, qui est très endetté depuis le démarrage et poursuit une course effrénée au développement connaît des problèmes financiers importants. Michelin reprend la société en faillite en 1934.
Sans l'impulsion de son créateur, Citroën continuera cependant une politique constante d'innovation (parfois hasardeuse) qui permettra de mettre sur le marché quelques un des modèles les plus innovants de l'industrie automobile, Traction, 2cv, DS, SM, CX.
Peugeot l'achète en 1976 pour fonder le groupe PSA. la marque connaît alors un relatif passage à vide en proposant des modèles plutôt banals, comme la Visa, la ZX ou la Xantia. Pour l'époque actuelle, c'est à chacun de juger.

 

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle.

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

Urgences
Guide Tourisme France
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide des Lycées - Guide Tourisme France - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes