Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 retour Accueil    sommaire Dossiers  
Guide Automobile
Publicité

Bugatti type 32 (tank)
Bugatti type 32 (tank)
(doc. Yalta Production)
Publicité

abonnement
Cliquer pour s'abonner

Publicité

 

Urgences

Publicité

Guide Tourisme France

Visitez la Cité de l'Automobile : 4 - les sportives de la Cité de l'Automobile

20 mai 2017

Au coeur de la collection Schlumpf, les Bugatti, au point que la Cité possède la plus belle collection de cette marque. Mais qui dit Bugatti, dit compétition, une discipline dans laquelle la marque a brillé pendant des années. La Cité de l'Automobile met logiquement en scène l'histoire de la compétition automobile dans une présentation originale plutôt réussie.

 
Cité de l'Automobile de Mulhouse (doc. Yalta Production)


Cité de l'Automobile de Mulhouse
(doc. Yalta Production)

La collection d'automobiles sportives, dont beaucoup ont un palmarès enviable, comprend, outre un impressionnant bataillon de Bugatti, ce qui est probablement la plus complète collection de Gordini.

Gardner-Serpollet type H biplace course - 1902

Cette Gardnet-Serpollet est l'un des clous de la collection. Elle démontre que la vapeur est alors une technologie particulièrement performante. En 1903, sept type H sont engagées dans la fameuse course Paris-Madrid et rejoignent Bordeaux, à 95 km/h de moyenne, et 140 km/h en vitesse de pointe.

Gardner-Serpollet type H biplace course
 Consultez la fiche complète de la Gardner-Serpollet type H biplace course

Delage type F Biplace Course - 1908

La Delage type F Biplace Course est animée par un moteur vertical monocylindre borgne 1256 cm3. Elle paraît bien frêle, mais elle atteint 129 km/h.

Delage type F Biplace Course
 Consultez la fiche complète de la Delage type F Biplace Course

Sizaire Naudin type F biplace course - 1908

Marque aujourd'hui peu connue, les Sizaire Naudin engrangent les victoires dans les compétitions, elles remportent notamment la première Coupe des Voiturettes à Rambouillet, un succès réitéré en 1907 et en 1908.

Sizaire Naudin type F biplace course
 Consultez la fiche complète de la Sizaire Naudin type F biplace course

Ballot 3 litres type 3/8 LC Cité de l'Automobile - 1920

Entre-deux-guerres, Ballot est un motoriste français très réputé. Il anime automobiles et bateaux et se taille une bonne réputation en compétition.
En 1920, à Indianapolis, les voitures terminent 2e, 5e et 7e, puis termine 2e et 3e aux 24 Heures du Mans 1921. En septembre 1921, Jules Goux remporte le Grand Prix d'Italie à Brescia sur la Ballot 3 litres, tandis que Jean Chassagne signe la seconde place.

Ballot 3 litres type 3/8 LC Cité de l'Automobile
 Consultez la fiche complète de la Ballot 3 litres type 3/8 LC Cité de l'Automobile

Bugatti type 32 (tank) - 1923

Ce spectaculaire tank Bugatti n'a pas donné satisfaction, faute d'une stabilité suffisante. Le constructeur reviendra aux architectures classiques.

Bugatti type 32 (tank)
 Consultez la fiche complète de la Bugatti type 32 (tank)

Simca 8 Gordini carénée - 1939

Gordini est alors l'écurie compétition officielle de Simca. Ce modèle caréné est animé par un moteur issu de la Simca 8, largement revu par Amédée Gordini. On passe ainsi à 74 ch. L'exemplaire présenté, piloté par Amédée Gordini et José Scaron a terminé 10e des 24 Heures du Mans 1939 et remporté sa catégorie et la coupe de l'Indice de performance en 1939.

Simca 8 Gordini carénée
 Consultez la fiche complète de la Simca 8 Gordini carénée

Talbot Lago T26 C - 1948

La T26C a brillé en compétition, remportant notamment en 1949 le Grand Prix de Belgique (Louis Rosier) ou le Grand Prix de France (Louis Chiron).

Talbot Lago T26 C
 Consultez la fiche complète de la Talbot Lago T26 C

Gordini T15 S Coupé - 1950

En 1950, la voiture est alignée aux 24 Heures du Mans, pilotée par Maurice Trintignant et Robert Manzon.

Gordini T15 S Coupé
 Consultez la fiche complète de la Gordini T15 S Coupé

Gordini type 16 - 1953

Cette Gordini type 16 est l'une des premières depuis qu'Amédée Gordini a été lâché par Simca et doit se débrouiller à trouver des budgets pour continuer la compétition.
D'excellents pilotes se sont pressés au volant de la F1 Gordini type 16 : Elie Bayol, Jean Behra, Georges Berger, Prince Bira, Pablo Birger, Clemar Bucci, Hermano da Silva Ramos, Paul Frère, Jesus Iglesias et Roger Loyer

Gordini type 16
 Consultez la fiche complète de la Gordini type 16

Gordini T26S Biplace - 1953

La Gordini T26S est l'une des plus fameuses automobiles du Sorcier. Engagée en 1953 aux 24 Heures du Mans, avec comme pilotes Maurice Trintignant et l'américain Harry Schell, elle termine la course 6e au classement général et 1ere de sa classe.

Gordini T26S Biplace
 Consultez la fiche complète de la Gordini T26S Biplace


Gordini type 32 - 1955

Voici la dernière voiture de course conçue par Amédée Gordini avant l'arrêt d'activité de son écurie. Animée par un 8 cylindres en ligne maison, elle peut atteindre 270 km/h, mais ce ne sera pas suffisant.

Gordini type 32
 Consultez la fiche complète de la Gordini type 32

Ferrari 156B - 1963

Sur l'exemplaire présenté, Lorenzo Bandini a remporté le Grand Prix d'Autriche en 1964. Et c’est avec la seconde voiture de ce type que John Surtees a conquit son titre mondial. Le seul pilote qui ait jamais obtenu le titre de Champion du monde à la fois en moto et en Formule 1 !

Ferrari 156B
 Consultez la fiche complète de la Ferrari 156B

Jusqu'aux bolides les plus récents

La Cité de l'Automobile, c'est aussi le conservatoire des modèles de compétition les plus récents et les plus primés.
On y verra (d'un peu trop loin) :
- la Williams Renault qui remporte en 1993 son 2e titre de Champion du Monde des Constructeurs et Alain Prost son quatrième titre de Champion du Monde.
- la F1 Jordan Peugeot de 1995,
- la Benetton Renault de Michael Schumacher qui remporte les titres de Champion du Monde des Pilotes et Champion du Monde des Constructeurs en 1995,

 
Cité de l'Automobile de Mulhouse (doc. Yalta Production)


Cité de l'Automobile de Mulhouse
(doc. Yalta Production)

... mais aussi :
- la Porsche 908 qui a brillé aux 24 Heures du Mans en 1968 et 1972,
- l'Alpine A442 qui remporte les 24 Heures du Mans en 1978
- l'Audi R8R qui débarque au Mans en 1999 et termine déjà 3e et 4e
- la Porsche RS Spyder qui gagne les 24 Heures du Mans en 2008 et 2009
...

Visite de la Cité de l'Automobile de Mulhouse

Visiter la Cité de l'Automobile, l'un des plus grands musées automobiles du monde, c'est comme entrer dans une magasin de jouets pour un enfant. On ne sait où regarder, tant il y a de merveilles sagement alignées.
Dommage seulement que les explications soient si courtes. Alors on a essayé de vous fournir un petit guide en 4 parties :
- 1 - les débuts de l'Automobile
- 2 - l'entre-deux-guerres
- 3 - les Bugatti de la collection Schlumpf
- 4 - les sportives de la Cité de l'Automobile

Plan d'accès, horaires, tarifs... sur Guide Tourisme France

Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

 retour Accueil    sommaire Dossiers  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine