Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide Automobiles Anciennes - Retour à la page d'accueil
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 retour Accueil    sommaire Dossiers  
Menu   sommaire Dossiers  
Guide Automobile
Publicité

Citroën DS 19
Citroën DS 19
(doc. Yalta Production)
Publicité


Publicité

abonnement
Cliquer pour s'abonner

Publicité

 

Urgences

Publicité

Guide Tourisme France

Flaminio Bertoni : le style Citroën

30 mai 2016

Si les Citroën étaient et demeurent des automobiles exceptionnelles, c'est qu'elles ont rassemblé 3 atouts : le courage d'André Citroën, qui a investi massivement pour construire en grande série des modèles d'avant-garde, les ingénieurs, comme André Lefèbvre qui ont mis en oeuvre des technologies particulièrement innovantes (traction avant, suspensions hydrauliques...) mais aussi parce que le styliste Flaminio Bertoni leur a donné une silhouette aussi belle qu'originale.

Flaminio Bertoni

Flaminio Bertoni est italien. Elève des Beaux-Arts, il débarque à 20 ans en France et se fait vite remarquer. Il travaille pour de grands maîtres carrossiers, comme Manessius ou Rothschild où il est apprécié par Lucien Rosengart, l'homme par qui beaucoup de choses vont se faire dans le domaine automobile français d'entre-deux-guerres.
C'est donc en 1932 qu'André Citroën, alors en liens étroits avec Rosengart, l'appelle pour donner du style à ses automobiles. Encore une bonne idée de l'industriel qui comprend déjà que l'apparence d'un véhicule a son importance.

 
Flaminio Bertoni (doc. Citroën / G. Guyot)


Flaminio Bertoni
(doc. Citroën / G. Guyot)

Pendant 30 ans, Bertoni confère aux Citroën une silhouette si particulière, loin des habitudes pragmatiques des autres automobiles que la marque restera dans les mémoires comme définitivement à part.
Flaminio Bertoni est mort d'une hépatite foudroyante en 1964, à l'âge de 61 ans.

La Révolution Traction - 1934

On les surnomme aujourd'hui les "caisses carrées", les automobiles de cette époque. De gros parpaings montés sur 4 roues. Un moteur tranquille les anime et permet de transporter leurs passagers dans de bonnes conditions à condition de bien ralentir à l'entrée des virages.
A l'exception de quelques modèles, comme les Citroën B4, C4, Rosalie dont la caisse est entièrement pressée en acier, la plupart sont constituées de panneaux de tôles fixés sur un lourd squelette en bois.
Arrive la révolutionnaire 7. Plus de châssis, la voiture est composée d'une coque autoportante et plus d'arbre de transmission, la voiture est une traction avant.
Autant dire que la voiture est particulièrement basse. Une aubaine pour Bertoni qui sublimera cette technologie par une silhouette fluide qui reste encore aujourd'hui agréable à l'oeil.

Citroën Traction 7C
 Consultez la fiche complète de la Citroën Traction 7C


Si la Traction fait encore tourner les têtes, c'est aussi grâce à ce remarquable équilibre esthétique qui paraît aller de soi.

La 2CV, le minimum comme une évidence - 1948

Mais en quoi, la 2CV, ce minimum automobile absolu, peut-il devoir quelque chose à un designer ?
Pourtant, la 2CV a laissé sur place bien des laiderons plus ambitieux et achevé une carrière enviable comme un mythe européen. .

Citroën 2 cv A
 Consultez la fiche complète de la Citroën 2 cv A


Peut-être la 2CV doit elle sa pérennité étonnante, outre son prix et ses qualités fonctionnelles, à sa bonne bouille tirée de 2 ou 3 coups de crayon sensuels. Aucun angle n'accroche l'oeil, aucune ligne ne semble placée au hasard. Le minimum de tôle, le minimum d'effet esthétique, mais toujours parfaitement pertinent. Parfois, la simplicité est l'aboutissement de la sophistication.

La DS, la voiture mythique - 1955

Jamais une voiture de grande série n'a autant embarqué de technologies innovantes et jamais n'a autant bousculé les codes stylistiques. Voilà qui place la DS au Panthéon des automobiles les plus fantastiques.
Là aussi, Flaminio Bertoni part d'un projet techniquement extraordinaire. La DS semble vouloir fendre l'air, là où les autres voitures et leurs grosses calandres massives et carrées indiquent clairement leur vocation de transport de troupe.
Et si l'avant impressionne, l'arrière plus étroit n'est pas en reste avec ses ailes couvrant les roues et ses clignotants en forme de trompe.

Citroën DS 19
 Consultez la fiche complète de la Citroën DS 19


La ligne résolument avant-gardiste de la DS exprime pleinement le perfectionnement technique qui l'anime.

L'Ami 6, l'amie de la famille - 1961

Tirer une berline familiale d'une base de 2CV, il fallait oser. L'objet devra rendre de bons et loyaux services à une famille aux moyens limités des années 60. Mais pour autant, pas question de se contenter de la banalité.
L'Ami 6 adopte ce curieux profil en Z qui à l'avantage d'offrir une bon espace aux passagers malgré l'encombrement au sol réduit et dans le même temps, permettre un accès aisé à un coffre d'une bonne contenance, capable d'embarquer les bagages de ses 4 passagers partis en congés payés.

Citroën Ami 6
 Consultez la fiche complète de la Citroën Ami 6


Pas question de céder à la banalité, la carrosserie, limite kitch, est franchement inhabituelle pour l'époque. Elle l'est encore aujourd'hui ce qui lui assure un certain succès en collection.
A l'intérieur, le volant monobranche, les poignées de portes, le tableau de bord, tout découle de parti-pris stylistiques recherchés (et parfois surprenants). En prime, les premiers phares rectangulaires apparaissent sur une voiture de série.

Citroën Belphégor - 1965

Après avoir imaginé les cabines des précédents utilitaires de la marque, Flaminio Bertoni frappe un grand coup avec celle qui restera la plus étrange, au point de justifier ce surnom inspiré par le masque de la terrible Belphégor.
Pourtant, le dessin de cette cabine avancée est plutôt légitime. Les vitres placées près des pare-chocs facilitent les manoeuvres, quand au style, il permet de faire sortir les utilitaires de la simple utilité. La communication commerciale passe aussi par ce genre d'outil.

Citroën N350 D
 Consultez la fiche complète de la Citroën N350 D "Belphégor" bétaillère





Restons en contact

- n'hésitez pas à nous aider et faire des remarques sur nos fiches en écrivant à la rédaction.
- pour découvrir chaque mois les nouvelles anciennes présentées, inscrivez-vous gratuitement à notre Lettre mensuelle (pas de spam).

Ecrire à la rédaction Recevoir la lettre mensuelle Inscription d'un événement dans l'Agenda Inscription d'une association

 retour Accueil    sommaire Dossiers  
Menu   sommaire Dossiers  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine